Publié le 4 Novembre 2014

Tribunette dans le Sévrien novembre 2014

 

Je regrette que le PS ait refusé de reconduire l’accord intervenu qui permettait à l’ensemble des sensibilités d’opposition de bénéficier du même espace d’expression dans ce bulletin. Début septembre, le président de Dynamic Sèvres, adjoint au maire, informait les élus de l’existence d’un tarif spécifique pour la Carte Loisirs. Elus, nous ne payerions que 185 euros (236 pour les étudiants, chômeurs, handicapés ou retraités). Je me suis ouvertement étonnée de ce  passe-droit, mais je fus bien seule à relever cette tarification infondée. Il n’est pas sain pour notre démocratie que les élus bénéficient de privilèges, pourquoi pas demain une priorité pour une place en crèche, un logement ? J’ai donc interpellé à la fois le maire et le président de l’association pour que soit mis fin à cette pratique.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0