Publié le 14 Mai 2011

Communiqué de presse Europe Ecologie Les Verts des Hauts-de-Seine – samedi 14 mai 2011

 

P1050576.JPG

 

Samedi 14 mai 2011, un groupe de militants écologistes accompagnés d’éluEs Europe Ecologie Les Verts du 92 a eu la très désagréable surprise de constater la privatisation de l’Île Seguin au profit de l’UMP.

 

Le parti de droite y organisait un pique-nique militant régional, en présence de Patrick Devedjian, président du Conseil général, de Valérie Pécresse, de Jean-François Copé et de Chantal Jouano entre autres personnalités politiques UMP.

Les gros bras du service d’ordre UMP ont interdit l’accès à l’île Seguin au groupe de citoyens qui souhaitaient remettre à Pierre-Christophe Baguet, maire de Boulogne-Billancourt, un magnifique « parpaing d’or », récompense ironique pour l’appétit ultra bétonneur de cet élu*.

 

Le service d’ordre UMP s’est montré menaçant et agressif et n’a pas été en mesure de présenter aux écologistes d’arrêté municipal ou d’autorisation concernant la privatisation de l’île. Les militants d’Europe Ecologie Les Verts n’ont pas souhaité que la situation dégénère sur place, mais ont pris des clichés permettant de prouver l’interdiction qui leur a été faite de pénétrer dans un espace public.

Nous attirons l’attention des Boulonnais sur la confiscation d’un espace public au profit du parti politique majoritaire et sur ses modalités.

 

Nos élu/es et militants ont par ailleurs pu constater sur place le déploiement de la police municipale, privatisée elle aussi au bénéfice du pique-nique de l’UMP.

Europe Ecologie Les Verts 92 demandent au Maire de Boulogne-Billancourt de faire rembourser par son parti la mobilisation du personnel municipal ainsi que le coût de la privatisation de l’Ile.

 

Contacts :

 

Joëlle Paris, porte parole EELV Hauts-de-Seine :

Alain Mathioudakis, responsable EELV Boulogne

Catherine Candelier, conseillère municipale de Sèvres, vice-présidente de la Fédération des Elu/es Verts et Ecologistes

 

 

* Nous rappelons que Pierre-Christophe Baguet trahit sans vergogne ses promesses électorales et la confiance des Boulonnais, multipliant par 3 le bétonnage de l’île Seguin. Des tours de 130 m de hauteur remplaceront les espaces verts. Cette semaine, ce projet a entraîné la démission de 3 élus UMP du conseil municipal de Boulogne Billancourt.

 

P1050548.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Région

Repost0