Publié le 31 Mai 2007

Deux rapports ont été votés aujourd’hui en Commission Permanente du Conseil régional, concernant l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite au réseau de transports dans les Hauts-de-Seine.
 
Le premier rapport concerne la mise en accessibilité de la gare du Val d’Or  (St Cloud) : la Région a apporté une subvention à hauteur de 7 736 000 euros pour la réalisation des travaux.
 
Le second rapport concerne la mise en accessibilité de 17 points d’arrêt de bus des lignes 82 et 93 à Neuilly-sur-Seine, 33 points d’arrêt des lignes 141 et 241 à Rueil-Malmaison et 74 points d’arrêt de bus dans les villes de Chaville, Issy-les-Moulineaux, Meudon, Vanves et Ville d’Avray.
 
Catherine Candelier, vice-présidente du groupe Les Verts au Conseil régional, membre de la commission transports au Conseil régional, se félicite de ces avancées à venir dans les Hauts-de-Seine. Ces rapports mettent en pratique l’orientation de la majorité régionale qui s’est engagée à une meilleure accessibilité des transports.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Région

Repost0

Publié le 30 Mai 2007

 
PARIS, 29 mai 2007 (AFP) - A partir du 1er juillet les Franciliens pourront changer à leur guise de bus ou de tram, avec un seul ticket, et ce pendant 1h30, ont annoncé les Verts d'Ile-de-France mardi à l'AFP, dévoilant une mesure qui sera votée le 6 juin par le syndicat des transports régional. Ce ticket T+ sera valable dans la limite de 90 minutes entre la première et la dernière validation, quel que soit le nombre de bus ou de trams empruntés. Il ne sera cependant pas valide pour certains bus à tarifs spéciaux comme les Noctiliens, les bus spéciaux de nuit. Cette mesure, issue d'un amendement budgétaire du groupe Vert au Conseil régional d'Ile-de-France, sera officiellement adoptée par le conseil d'administration du Stif, le syndicat des transports d'Ile-de-France, le 6 juin prochain.
Le ticket T+ remplacera l'actuel ticket T et sera vendu 1,50 euro l'unité et 11,10 euros le carnet de 10, suite à la hausse tarifaire prévue au 1er juillet.


L'info du jour
1,50 € = 1 h 30 en bus et tram N.F.
mercredi 30 mai 2007 | Le Parisien
(LP/PHILIPPE LENGLIN.)
 
IL NE FAUDRA PLUS dire ticket de métro, mais ticket T+. Le nouveau sésame qui sera présenté mardi prochain par Jean-Paul Huchon, président du Stif (Syndicat des transports d'Ile-de-France), sera disponible dans les stations et les bureaux de tabac à partir du 1 e r juillet. Au lieu de 1,40 €, ce nouveau ticket coûtera donc 10 centimes de plus.
La barre symbolique des 10 (anciens) francs est quasiment atteinte. Le carnet de dix tickets passera, lui, à 11,10 €, au lieu de 10,90 € aujourd'hui. Cette hausse s'accompagnera d'une modification du fonctionnement du ticket. Comme annoncé en décembre dernier, le ticket T+ permettra de pendre plusieurs bus, ou un bus puis un tramway. Seule condition : que votre trajet ne dépasse pas une heure et demie. La mesure, qui devait entrer en vigueur à l'automne, aura donc un peu d'avance. Comme annoncé, le prix des cartes d'abonnement (intégrale, Navigo), lui, augmentera sur le même rythme que l'inflation, soit 1,8 %. D'après les premières estimations, seuls 5 % des voyageurs sont susceptibles de prendre plusieurs bus avec un même ticket. Et un ticket d'une heure et demie pour prendre le bus et le métro ? Estimée entre 80 et 100 millions d'euros par an, la mesure est jugée trop coûteuse par le Stif.
  
Matin Plus 31 mai 2007
1h30 de bus et de tram
TRANSPORTS
Un ticket qui permettra aux voyageurs de prendre le bus ou le tram autant de fois qu’ils le désirent pendant 1h30 ? La mesure devrait être adoptée le 6 juin par le Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif).
«Elle est unanimement partagée par toute la classe politique », assure Catherine Candelier, la conseillère régionale (Verts) qui est à l’origine de l’amendement déposé au budget 2006. Baptisé «ticket T+», ce titre de transport serait vendu 1,50 € (contre 1,40 € pour l’actuel ticket T) et 11,10 € pour un carnet de dix (contre 10,90 €). «Rien n’est encore décidé puisque le vote n’a pas encore eu lieu, prévient-on au Stif. La campagne des législatives semble délier les langues. De leur côté, les écologistes voudraient aller encore plus loin. «L’objectif, c’est le ticket H, qui permet de combiner le bus, le tram, mais aussi le métro et le train régional pendant 1h30, explique Catherine Candelier. Mais le Stif juge le projet trop coûteux et techniquement compliqué. Pourtant, on peut déjà emprunter plusieurs modes de transport sur une journée avec un seul ticket Mobilis.»
 

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Presse

Repost0

Publié le 25 Mai 2007

Il y a quelques jours, je vous recommandais de lire les différents documents - toujours instructifs - des candidats aux législatives.
Je me suis appliquée à effectuer quelques recherches sur le programme du Modem. Sur le site du parti, je trouve un document que je consulte avec attention. J'y découvre un Modem bien favorable au nucléaire, qui ne dit rien sur les OGM, sur le développement d'alternatives au tout routier, qui prône le développement des "biocarburants" pour sauver la planète..bref, un Modem productiviste, pas écolo !

En me penchant sur le nom de l'auteur du programme, je découvre qu'il s'agit de Pierre Albertini, maire de Rouen, qui s'est déclaré soutien de Nicolas Sarkozy, qui a voté contre le PACS, qui a déclaré  "Je suis tout à fait hostile à tout ce qui pourrait donner un statut et un brevet de respectabilité aux ‘couples’ homosexuels.” (septembre 98). Et j'en passe sur le personnage...

Le Modem, un parti au centre ? Non, un parti bien à droite !
Pour illustrer encore mon propos : lorsque la gauche et les Verts au Conseil Régional Ile-de-France refusent de promouvoir l'apprentissage à 14 ans, l'UDF, présidée par Bernard Lehideux (candidat dans notre circonscription), est pour.

Null-modem.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #moi je...

Repost0

Publié le 24 Mai 2007

 

ticket-t.jpg

Bonne nouvelle pour les utilisateurs occasionnels des transports en commun de notre région : à partir du 1er juillet prochain, il sera possible de voyager une heure et demie en utilisant plusieurs bus et tramways successifs !

Cette décision sera actée lors du Conseil d'Administration du Syndicat des Transports d'Ile-de-France le 6 juin prochain. J'ai été à l'origine de cette mesure en proposant, au nom du Groupe Verts, un amendement au budget 2006 de la région. 

Je me satisfais qu'une première étape de mise en oeuvre voit le jour, mais nous continuerons à travailler pour que la mesure soit étendue aux métros, RER et trains de banlieue.  

COMMUNIQUE
 
 
Transports en Ile-de-France
  Un « + » pour le ticket t !
 
Les élu-e-s Verts au Conseil régional d’Ile-de-France se félicitent de la prochaine adoption du « ticket t+ », le 6 juin au Conseil d’Administration du STIF (Syndicat des Transports d’Ile-de-France).
 
Le ticket t+ permettra, à partir du 1er juillet prochain, les trajets bus / bus et bus / tramway pendant 1h30 (durée entre la première et la dernière validation), à l’exception des lignes de bus à tarification spéciale.
 
Cette mesure est issue d’une initiative du groupe Verts, grâce à un amendement budgétaire proposé par Catherine Candelier en 2006. Cet amendement visait à instaurer un ticket qui, pendant 1h30, permette de se déplacer en empruntant des modes de transport différents.
 
Ce ticket t+ est donc une première étape de ce titre de transport, qui a été voté par l’assemblée régionale. Les Verts, qui siègent au conseil d’administration du STIF, veilleront à l’extension de ce ticket à l’ensemble des transports collectifs franciliens.
 
Le ticket t+ remplacera l’actuel ticket t et sera vendu à 1,50 € l’unité et à 11,10 € le carnet de 10 (hausse tarifaire prévue au 1er juillet).

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Région

Repost0

Publié le 23 Mai 2007

Transports  en Ile-de-France
Le discours de M. Bussereau survivra-t-il à l’épreuve des faits ?

M. BUSSEREAU, secrétaire d’Etat chargé des transports a déclaré hier sur Public Sénat qu’il y avait « trop de transport routier de longue distance » et s’est prononcé pour un développement du fret ferroviaire et maritime.
 
Le groupe des élu-e-s  Verts au Conseil Régional souhaite que le secrétaire d’Etat passe désormais de la parole aux actes.
 
Le Schéma Directeur de la Région Ile de France (SDRIF), dont le projet a été adopté en février par la majorité régionale, affiche la volonté de la Région de s’opposer aux constructions de nouvelles autoroutes. 

Catherine CANDELIER, vice-présidente du groupe Verts, note que, de son côté l’Etat a, avec la bénédiction de M. BUSSEREAU déjà chargé des transports, acté des projets confirmant sa priorité au « tout-routier » : bouclage de la Francilienne, A16, A12, enfouissement de la RN 13 à Neuilly…
 
Par ailleurs, le Contrat de Projet proposé par le gouvernement Villepin, n’a en rien donné le signal que le secrétariat d’Etat aux transports entendait prioriser les alternatives aux autoroutes. Pour Alain AMEDRO, président de la commission investissements au STIF, il convient donc que ce contrat soit réajusté aux nouvelles orientations gouvernementales.
 
En avril 2005, au Conseil Régional, Jean-Pierre GIRAULT a porté au nom des Verts le vœu qu’une taxe sur les poids-lourds soit instaurée. Leur souci pour l’écologie, la qualité de l’air et le réchauffement climatique ne date pas d’hier. Difficile d’en dire autant du gouvernement ! Dans tous les combats que les Verts ont menés contre le tout routier, l’UMP a toujours été et reste la rivale la plus dure et la plus intransigeante.
 
Cette conversion récente et opportune à la question écologique reste peu convaincante, le gouvernement ne se rachètera pas avec d’habiles effets d’annonce.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Région

Repost0

Publié le 22 Mai 2007

Lettre ouverte au Ministre de l'intérieur, au Préfet des Hauts-de-Seine et aux maires concernés par le vote électronique.
Document signé par l'ensemble des candidats des Verts aux Législatives


Le nombre important de candidats aux élections législatives du 10 juin 2007 va nécessairement poser un problème de présentation de l'interface de la machine à voter sur laquelle les candidatures sont indiquées.
En effet, sur cette interface, limitée de façon physique, il ne pourra être reproduit les bulletins de vote en leur format original.

Les services de la préfecture des Hauts de Seine envisagent donc de demander aux sociétés agréées (INDRA, NEDAP, RDI-Consortium Univote), via les administrations communales concernées, de faire application des dispositions du paragraphe 2 de l'instruction permanente du Ministère de l'Intérieur en date du 26 mai 2004 relative "aux machines à voter".
Ces règles précisent que les informations suivantes doivent être affichées: "le nom du candidat, l'étiquette politique, le logo d'un parti, le nom d'un parti".

Il n'est pas fait mention du nom du suppléant. Or, le découpage des circonscriptions de notre département fait qu'un candidat se présente sur plusieurs cantons appartenant à des villes différentes qu'il ne connaît pas.
La combinaison candidat - suppléant permet de résoudre cette difficulté en faisant jouer la connaissance du terrain du suppléant dans des endroits où le candidat titulaire n'a pas d'attache particulière.

Un autre problème posé par cette règle est constitué par le fait qu'il y aura rupture d'égalité entre les citoyens. En effet, dans les 1°, 2°, 3°, 4°, 7°, 10°, 12° et 13° circonscriptions, une partie des votants de ces circonscriptions aura accès au bulletin papier et pourra ainsi lire le nom du suppléant alors
que l'autre partie des votants ne pourra avoir accès qu'aux informations indiquées précédemment ne mentionnant pas le nom du suppléant.

Nous vous demandons donc de faire apparaître le nom du suppléant sur l'interface des machines à voter. Et dans le cas où cela se relèverait impossible de demander aux communes concernées de faire cesser tout usage de ce type de machine.

Les Verts Hauts-de-Seine

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #moi je...

Repost0

Publié le 21 Mai 2007

Le Président de la République a réuni aujourd'hui des associations environnementales pour préparer le "Grenelle" de l'environnement.
Son ministre de l'environnement a décrété que le nucléaire ne serait pas à l'ordre du jour. Se moquant ainsi des 60% de Français qui se déclarent hostiles à la construction de nouveaux réacteurs.
Ce même Juppé lorsqu'il fut premier ministre a bloqué la procédure Natura 2000 (réseau européens de sites écologiques), faisant perdre à notre pays des années dans la protection de certains sites.
Droit dans ses bottes, encore et toujours, Juppé continuera de déclarer que le nucléaire c'est l'avenir, que mettre trois milliards d'euros dans un prototype de réacteur EPR (dont personne ne veut, même pas les Chinois !) va contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique.
Avec la même somme et en investissant dans les énergies locales et renouvelables, on produirait plus d'électricité et on emploirait 15 fois plus de personnes.

images.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #environnement

Repost0

Publié le 19 Mai 2007

En cette période d'intenses activités électives, il m'a paru utile de vous faire part de mon bilan de mi-mandat au Conseil Régional d'Ile-de-France. Une collectivité qui gère un budget de 4 milliards d'euros, qui a la responsabilité des lycées, des transports, de l'environnement, de l'aménagement du territoire....
Ce document est en grande partie téléchargeable sur le site des Verts au Conseil Régional.
Dans quelques semaines, nous aurons à choisir la personne qui pour notre circonscription sera chargée de faire la loi, de voter (ou pas !!!)le budget de notre pays. On peut opter de voter pour le candidat qui est investi par une couleur politique, sans s'intéresser à son bilan, à son action et encore moins à ses idées, son programme.
Je vous invite pour ma part à prendre le temps de lire, d'écouter ce que chacun aura à dire.
J'ai bien entendu fait mon propre choix, je donnerai ma voix à Luc Blanchard, candidat des Verts. Et durant cette campagne, je m'efforcerai de vous donner envie de voter pour les Verts !


bandeaul07-450.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 17 Mai 2007

En ce 17 mai, journée internationale de lutte contre l'homophobie, je suis allée soutenir l'action initiée par Christophe Grébert, militant PS et soutenue par les Verts, pour protester contre l'investiture par l'UMP de Joëlle Ceccaldi-Raynaud sur la circonscription de Neuilly-Puteaux.
En effet, la maire de Puteaux vient d'être condamnée par la cour d'appel de Versailles pour avoir insinué que Christophe, militant homosexuel, était pédophile.
En l'investissant candidate sur l'ancien poste de Nicolas Sarkozy, l'UMP démontre tout l'attachement du parti présidentiel aux valeurs de respect des diversités.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #moi je...

Repost0

Publié le 16 Mai 2007

Le 5 juin prochain, lors de la journée mondiale de l'environnement, le Port autonome de Paris (dont je suis vice présidente) affichera des banderoles sur une centaine de bateaux navigant sur la Seine :

bache.jpg

Une façon d'affirmer que le transport fluvial est un mode de transport propre, véritable alternative à la route.
C'est d'ailleurs bien ce que pensent les Franciliens qui, dans un sondage récent, souhaitent à 95% que le fluvial soit développé.
Mais pour cela, il faut évidemment faire des choix : prioriser dans les budgets les actions en faveur du transport fluvial et arrêter de projeter de nouvelles autoroutes !

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Région

Repost0