Publié le 27 Décembre 2007

En Angleterre, au sud, il y a un petit village  où tous les habitants disent non au plastique.
43 commerçants ont regardé un DVD où on voit que les sacs plastiques étouffent  les tortues et les bébés albatros.
Le plastique pollue la nature.
Certaines variétés de plastique se recyclent, on les fait fondre dans une usine. On les met dans des moules pour fabriquer des bouteilles par exemple.
Le plastique met cent ans à se dégrader dans la nature. C'est pour ça qu'il faut mettre à la poubelle les emballages qui traînent.

plastique.jpg


Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #environnement

Repost0

Publié le 27 Décembre 2007

Cheres lectrices, chers lecteurs,

Ce blog a été ouvert il y a un an.
On y compte 235 articles. Soit 0, 64 article par jour....
Vous échapperez cette année encore à  mes meilleures recettes de cuisine, à mes pronostics pour le tiercé-quarté-quinté plus de dimanche prochain, à mes vidéos de vacances.
Je vous promets de ne rien écrire sur Miss France, pourtant il y aurait certainement des choses à dire.
Je vous promets aussi de ne pas mettre en ligne  les chansons de Carla Bruni, ni celle de Johnny.

Par contre, je continuerai de vous informer de mes activités locales et régionales !
Vos commentaires sont toujours les bienvenus !

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #moi je...

Repost0

Publié le 23 Décembre 2007


pollution-copie-1.jpg
Pollution au dioxyde d'azote dimanche sur l'agglomération parisienne


PARIS, 23 déc 2007 (AFP) - La pollution au dioxyde d'azote a atteint dimanche vers 11H00 le "niveau d'information et de recommandation" en Ile-de-France, a annoncé Airparif qui a rappelé les précautions à prendre par les personnes asthmatiques ou allergiques et les jeunes enfants.
A titre préventif, il est recommandé à ces personnes, ainsi qu'aux insuffisants respiratoires chroniques et aux personnes âgées présentant des troubles respiratoires, "d'éviter toutes activités physiques et sportives intenses".
Elles doivent aussi veiller "à ne pas aggraver les effets de cette pollution par la pratique d'autres activités émettrices de substances polluantes (usage de solvants sans protection appropriée, consommation de tabac)", précisent dans un communiqué Airparif et la préfecture de police de Paris.
Il leur est également conseillé de "respecter scrupuleusement les traitements médicaux en cours à visée respiratoire ou de les adapter sur avis du médecin".
L'organisme de surveillance de la qualité de l'air (Airparif) a observé le dépassement du premier seuil d'alerte (200 microgrammes par m3) sur au moins trois stations de surveillance, où des niveaux de 208 microgrammes ont été enregistrés à l'heure du déclenchement.
Cet épisode "est susceptible de durer au moins toute la journée du 24 décembre", car il "est actuellement en phase d'augmentation", a précisé la préfecture de police de Paris.
Le monoxyde d'azote est émis pour 60% par les automobiles, surtout les moteurs diesel. Il est oxydé par l'ozone et se transforme en dioxyde d'azote, un gaz irritant qui pénètre dans les plus fines ramifications des voies respiratoires.
Les recommandations traditionnelles concernant les déplacements en Ile-de-France ont été renouvelées par la préfecture : emprunter en priorité les transports en commun, différer autant que possible ses déplacements, réduire sa vitesse et conduire avec souplesse.
Il est également recommandé d'éviter l'utisation de bois et de charbon comme combustibles et de limiter à 18°C la température des locaux.

ah/sh

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #environnement

Repost0

Publié le 20 Décembre 2007


Catherine-intervention.jpg
Explication de vote

 

Catherine Candelier

 

 

Monsieur le Président,

Madame la Vice présidente,

Chèr/es collègues,

 

Pas de surprises : le groupe Verts s’apprête à voter le budget 2008 de notre région !
En dépassant cette année les 4,3 milliards d’euro, avec une section de fonctionnement pour la troisième année consécutive supérieure à l’investissement, notre collectivité prouve son volontarisme.

 

Et l’effort est considérable. Certains budgets ont même été multipliés par 10 depuis 10 ans, vous l’avez rappelé, Monsieur le Président, au cours des débats.

 

Ce volontarisme s’exprime non seulement dans les secteurs qui font partie de nos compétences obligatoires : la formation professionnelle, les transports, les lycées mais aussi dans d’autres domaines. Des domaines où notre intervention ne devrait pas être nécessaire, mais des domaines où  il faut le dire, l’Etat est défaillant.

 

Même en matière de transport où l’on connaît  l’importance de l’intervention de l’Etat sur les investissements lourds, nous sommes aujourd’hui obligés d’avancer en prenant acte de son refus patent d’honorer ses engagements. Oui, nous en sommes là, l’Etat ne tient pas sa parole.  Est-ce cela la « république exemplaire » ?

 

 Alors, il est aisé de déclarer de façon péremptoire,  que notre budget n’a pas de priorités. Pourtant les chiffres sont têtus.  Plus de 25% des crédits de paiement sont consacrés aux transports et déplacements. Et 90% du budget transport est destiné aux transports en communs. 

 

Et face à cela, où sont les grands projets d’infrastructures de l’Etat ? Nous sortons du Grenelle de l’environnement. L’Etat est-il sourd aux besoins des franciliennes et franciliens ? Est-il inconscient au point de ne pas vouloir tirer les conséquences de la crise climatique ? Ou plus simplement est-il cynique et politicien au point de vouloir  faire porter à la région, la responsabilité de la dégradation de la qualité de service ? Je n’ose le croire !

 

 
Bien sûr les priorités du président Sarkozy sont ailleurs. ;-) Supprimer les droits de succession, l’impôt sur les grandes fortunes par le bouclier fiscal, l’impôt sur les opérations de bourse, ou aller rendre visite à Mickey,
car là, car là, on peut   rendre hommage à Oncle Picsou !
Du vent, des paillettes et des cadeaux aux riches ; sont-ce là vraiment des priorités?

 

Alors revenons à des choses plus sérieuses, à des choses plus concrètes, à des choses plus utiles.

 

 

Ce budget prévoit cette année encore un recours à l’emprunt extrêmement modéré et un autofinancement des investissements excellents.  Tant mieux ! L’excellente santé financière de notre collectivité maintenue cette année, va nous être bien utile dans les années à venir pour faire face à la situation décrite tout à l’heure et qui  risque fort de s’aggraver encore.
 

Ce débat a permis à mon groupe de porter des amendements qui ont reçu un accueil favorable de l’assemblée. Développement économique des territoires prioritaires : promotion de l’égalité femmes hommes, promotion du bio et mesures contre le bruit dans les cantines des lycées, canal Seine Nord Europe, consolidation de la VAE, coup de pouce aux arts plastiques, au livre, à la mutation numérique, renforcement des moyens de l’Agence des Espaces Verts, soutien aux médias alternatifs, isolation des co propriétés

 

 

 

Ensemble cette majorité a réussi à faire avancer des projets majeurs pour notre région. Je pense en particulier aux crédits supplémentaires obtenus pour mettre à l’étude les infrastructures contenues dans notre projet de SDRIF.

 

 Nous regrettons cependant qu’en matière de tarification dans les transports nous n’ayons pas réussi à vous convaincre.  Sans aucun doute, nous reviendrons sur cette thématique en cours d’année. Monsieur le Président, vous avez notre confiance pour mettre en œuvre le ticket H. Nous vous donnons rendez-vous pour un budget supplémentaire.

 

 

 

Vous nous savez pugnaces dans la défense de nos convictions, dans notre souhait de faire de l’Ile-de-France une région plus écologique, plus solidaire et vous ne serez donc pas surpris qu’en 2008, nous revenions à la charge sur un certains nombre de sujets : passage à l’électricité verte, comme nous l’avons voté dans notre niche en 2005

 

Vigilance sur la vidéo surveillance, sur les emplois tremplins, sur le maintien des orientations fondamentales de notre projet de SDRIF ….

 

Cette séance aura été l’occasion de marquer à nouveau notre solidarité avec les familles des otages colombiens. Le groupe Verts salue le retour à la liberté de trois d’entre eux, dont Clara Rojas. Nous espérons que bientôt Ingrid Betancourt et tous les autres otages reviendront dans le monde des vivants.

Pour finir, je tiens à saluer et à remercier au nom de mon groupe l’ensemble du personnel de la région, le secrétariat de la séance, l’ensemble des directions qui ont cette année encore fourni un travail remarquable. C’est grâce à elles et à eux que nos débats peuvent avoir lieu, que notre institution démocratique peut fonctionner toute l’année au service des franciliennes et des franciliens et en particulier lors de ces séances budgétaires qui sont éprouvantes pour tout le monde.

Je souhaite aussi saluer les collaborateurs de nos groupes politiques pour leur travail patient et efficace.

Alors merci encore, merci Monsieur le Président de votre sérénité, Merci Madame la Vice présidente de votre écoute. Et bonnes fêtes, bonne fête de l’Aïd, car c’est aujourd’hui et joyeux noël à toutes et tous.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Région

Repost0

Publié le 15 Décembre 2007

 

PARIS, 14 déc 2007 (AFP) - Les Verts d'Ile-de-France ont demandé vendredi la mise en place d'un ticket horaire permettant de voyager pendant une heure et demie sur l'ensemble du réseau de transports francilien (bus, tramways, RER, métros et trains), à l'avant-veille de la réunion du conseil régional sur le budget 2008.
Ils déposeront lors de la discussion budgétaire un amendement en ce sens, demandant l'inscription de 20 millions d'euros supplémentaires au budget du STIF (Syndicat des transports d'Ile-de-France)
, a indiqué à l'AFP la vice-présidente du groupe
Verts au conseil régional, Catherine Candelier.
Le STIF est présidé par Jean-Paul Huchon (PS), également président du conseil régional.
Mme Candelier rappelle que le principe du "ticket H" avait été adopté à l'unanimité du conseil régional en 2006, mais qu'il n'avait pas été mis en place pour des problèmes budgétaires.
Le coût de la mesure a été estimé à environ 80 M EUR en année pleine mais il serait moindre si le ticket H incitait des utilisateurs occasionnels à abandonner leur voiture au profit des transports en commun.
Les
Verts souhaitent que la mesure puisse entrer en vigueur à partir du 1er juillet 2008 seulement, et que la région la finance à hauteur de 50%, les départements participant également.
Depuis le 1er juillet dernier, le STIF a mis en place un ticket T+, qui permet les correspondances dans les transports de surface (bus/bus et bus/tramway) pendant 1h30, mais ce billet n'est pas valable sur le reste du réseau.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Région

Repost0

Publié le 15 Décembre 2007

alap289-carte2.gifsource : Insee
en rouge foncé les salaires médians les plus élevés (21.000 euros)

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Région

Repost0

Publié le 13 Décembre 2007

Budget 2008 de la  Région Ile-de-France

Communiqué de presse - 13 décembre 2007

Lors de la séance budgétaire du Conseil Régional qui débute lundi 17 décembre, les Verts proposeront la mise en place du ticket H permettant de voyager 1h30 sur l’ensemble du réseau. Cette mesure, adoptée à l’unanimité du Conseil Régional en 2006, est destinée à simplifier la tarification.

Une première étape avait été franchie le 1er juillet dernier avec l’instauration du ticket T+ qui permet les correspondances dans les transports de surface (bus/bus et bus/tramway) pendant 1h30.
Pour Catherine Candelier, conseillère régionale, le ticket H est une mesure qui devrait permettre à des utilisateurs occasionnels d’abandonner leur voiture au profit des transports en commun. Le ticket unique est en place dans nombre d’agglomérations françaises et mondiales.

Les Verts sont par ailleurs cosignataires avec le groupe CACR d’amendements visant à étendre la gratuité des transports pour les bénéficiaires de l’Allocation Parent Isolé et de l’Allocation de Solidarité Spécifique et des jeunes en insertion.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Région

Repost0

Publié le 12 Décembre 2007

85 millions d'euros de plus pour les transports en Ile-de-France en 2008

 

PARIS, 12 déc 2007 (AFP) - Les transports d'Ile-de-France bénéficieront d'une enveloppe supplémentaire de 85 millions d'euros en 2008, dont 42 millions pour les bus, 21 pour le RER et le réseau SNCF Transilien et 19 pour le métro, selon le projet de budget qui sera soumis mercredi au STIF.
La ligne 13 du métro sera prolongée, mi-2008, à Asnières et Gennevilliers avec la desserte de deux stations supplémentaires, selon ce projet, qui doit obtenir le feu vert du conseil d'administration du STIF (Syndicat des transports d'Ile-de-France), présidé par Jean-Paul Huchon (PS).
Deux autres lignes de métro seront "renforcées", probablement les lignes 5 (Bobigny-place d'Italie) et 9 (Pont de Sèvres-Mairie de Montreuil).
La fréquence du RER A vers Cergy et Chessy sera doublée en heures creuses avec un passage toutes les 10 minutes au lieu de 20 aujourd'hui.
Le renforcement de l'offre "Transilien 2OO9" voté par le STIF sera mis en oeuvre en décembre 2008.
Il concerne d'une part les trains au départ des lignes Paris Gare de Lyon - Montereau, Paris Gare de Lyon - Montargis, Paris Montparnasse - Mantes - Dreux, Paris Montparnasse -Rambouillet et Paris Saint Lazare - Mantes (coût de 50 millions d'euros en année pleine).
Il prévoit aussi un plan d'urgence sur le RER D s'accompagnant d'un renfort de l'offre en fin de soirée et le week-end pour le nord de la ligne et l'amélioration de la desserte de la Gare de Pantin par le RER E dans le sens Paris-Chelles le matin et Chelles-Paris le soir.
Pour le bus, 31 lignes supplémentaires du réseau Mobilien bénéficieront d'une mise aux normes en heures creuses, en soirée, le week-end et pour certaines en heures de pointe.
D'autre part, le nombre de passages de bus sera augmenté sur 15 lignes desservant les quartiers classés "politique de la ville".
Les dépenses de 2008 prennent en totalité le prolongement du TVM (Trans-Val-de-Marne) à la Croix de Berny (désormais à 19 minutes du marché de Rungis), mis en oeuvre en juillet dernier.
Sera également expérimentée en 2008 une navette fluviale sur la Seine à l'est de Paris entre la Gare d'Austerlitz et Maisons Alfort-Ecole Vétérinaire, baptisée Voguéo.
Les dépenses prévues en 2008 par le STIF pour le fonctionnement des transports publics en Ile-de-France s'élèvent à 7,4 milliards d'euros.
Les recettes tarifaires des usagers dépassent légèrement 3 milliards.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 10 Décembre 2007

C'est l'extraordinaire coût du séjour d'un Lybien à Paris...3,2 miliards de dollars.
Et en plus, on l'a obligé à signer d'autres contrats encore bien plus onéreux.

Notre pays fout le camp, non ?
Où est notre bonne vieille tradition de l'accueil ?
khadafi.jpg











Photo AFP

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #moi je...

Repost0

Publié le 8 Décembre 2007

Trente points à l’ordre du jour de ce conseil de fin d’année. Pas de vin chaud malgré l’ambiance fêtes de Noël et l’avenue de l’Europe éclairée comme les Champs-Elysées.

 

Nous commençons par une communication (cela veut dire que l’opposition n’a pas le droit de parler) concernant l’incendie du gymnase des Cent Gardes. Bien entendu la ville s’est démenée pour trouver des solutions de remplacement aux 3.500 usagers hebdomadaires et nous saluons les services techniques. Les deux grandes salles du gymnase sont inutilisables pour de longs mois. Et 4 appartements situés au-dessus sont également touchés. Pour deux d’entre-eux, on ne sait d’ailleurs pas très bien, au travers des explications du Maire, s’ils sont encore habitables ou pas. Monsieur Fortin nous détaille d’abondance les solutions trouvées et fini quand même par dire que pour le lycée et le collège, c’est un peu plus délicat. Car oui, pour l’instant, il manque des rotations de cars pour transporter les élèves...et si d’autres que la ville pouvaient prendre en charge...

 

Nous passons ensuite au gros du conseil : le budget 2008. L’adjoint aux finances passent de longues minutes à nous détailler les documents reçus. Certainement pour celles et ceux qui ne les auraient pas lus. Malgré cela, je ne me résouds pas à approuver ce budget....et je vote contre ! Avec Frédéric Puzin, nous avions déjà tout dit lors des orientations budgétaires : pas de projets, pas d’ambitions, nous sommes en année électorale. Rien dans ce budget qui pourrait nous transporter de joie.

 

Je remarque que nos consommations énergétiques nous coûtent plus d’un million d’euros par an (et ce n’est qu’une prévision...). L’équipe municipale, Maire en tête, a beau me rejoindre lorsque je dis qu’il faudrait agir et vite...rien n’est proposé. Je note qu’on provisionne une étude pour établir un diagnostic de la performance énergétique des bâtiments de plus de 1.000 m2. Je rappelle au conseil qu’il ne s’agit en fait que de l’application en droit français d’une directive européenne. Ces certificats doivent être apposés à compter du 2 janvier prochain. Je doute que nous soyons dans les délais et rappelle que ce diagnostic ne donnera en rien des pistes de solutions pour réduire nos consommations. Je note aussi que dans un coin des documents se cache l’achat de deux nouvelles machines à voter alors que la ministre de l’intérieur réuni en ce moment un groupe de travail sur le sujet. Les services du Sénat ayant produit un avis sceptique sur l’utilisation de ces machines. Le Maire nous confirme que les deux scrutins à venir (municipales et cantonales) se feront sur la même machine. Je soulève le probème de la différence du corps électoral (les Européens pouvant voter aux municipales et pas aux cantonales). Ma remarque est balayée, on prendra les dispositions nécessaires.

 

Nous autorisons le Maire à acheter trois nouveaux bus. Je pose la question du carburant utilisé. On me répond "diesel" sans sourciller. Je relance en demandant pourquoi on n’a pas étudié d’autres motorisations moins polluantes, on me rétorque "pas le temps", "pas au point". Avec cette majorité, l’environnement peut toujours attendre, n’est jamais au coeur des préoccupations....Je réponds que j’ai justement là un article de magazine professionnel que je vais adresser au Maire et qui démontre que les bus savent aujourd’hui marcher avec autre chose que du diesel, et que des grands réseaux comme Lille s’y sont mis.

 

Nous votons le projet de transformation de l’association "SEL" en Etablissement Public Culturel. Cela nous permet de répondre aux critiques de la cour des comptes qui jugeait que tout cela n’était pas très transparent.

 

Concernant le câble, Grégoire de la Roncière nous rend compte de son mandat au syndicat 3 S. Le dit syndicat a été débouté d’une plainte déposée au tribunal de commerce contre France Télécom, mais il fait appel. On lui a promis que plein de travaux invisibles pour les abonnés auraient lieu d’ici fin mai. Et que gâce à cela nous aurions enfin une situation toute modernisée... Attendons patiemment les résultats de ces nouvelles promesses du nième opérateur du câble.

 

L’esprit de Noël soufflant sur le conseil, nous nous séparons à 23 h 10, sans autre incident notable.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0