sevres

Publié le 28 Septembre 2009

Depuis 3 jours, un des panneaux de propagande du Conseil Général des Hauts-de-Seine en faveur du projet de bétonnage des berges de Seine est recouvert par des affiches de l'UNI, syndicat d'extrême droite étudiant.
Ils ont vu le mot "gauche" et n'ont pas pu s'empêcher...ce n'est franchement pas sympathique pour leurs amis de l'UMP !

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 26 Septembre 2009

Ce samedi 26 septembre a lieu la 8ème fête des Guinguettes, organisée par le collectif associatif opposé à l'élargissement de la RD7 entre Sèvres et Issy-les-Moulineaux.
Ce dossier est emblématique de la vision du développement durable du Conseil Général des Hauts-de-Seine. Sous couvert d'aménagement des berges de Seine, l'UMP nous propose de transformer la RD7 en autoroute urbaine.
Un débat est organisé à 16 h 30 avec Mireille Ferri, vice-présidente du Conseil régional.
Rendez-vous place Bergeyre, au bas Meudon !

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 22 Septembre 2009


« La secrétaire d’Etat à l’Ecologie Chantal Jouanno ne connaît pas les dossiers de son territoire », estiment les Verts des Hauts-de-Seine. Lors d’un déjeuner à la préfecture consacré au Grenelle de l’environnement, hier, ils ont notamment interpellé la ministre habitant Issy-les-Moulineaux sur le projet de doublement des voiries routières de la D 7 (Sèvres, Meudon, Issy-les-Moulineaux).
« Ce projet est manifestement contraire aux objectifs du Grenelle de réduction de 20 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2020, pointent les écologistes. Et Mme Jouanno a botté en touche en affirmant ne pas connaître le dossier. »


Le Parisien 92 - 22 septembre 2009

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 21 Septembre 2009

Communiqué de presse



Aujourd'hui, lors d'un déjeuner en préfecture de Nanterre consacré au Grenelle de l'Environnement et réunissant des élus du département des Hauts-de-Seine, les Verts ont souhaité interpeller Chantal JOUANNO sur quelques dossiers locaux importants.

 

Ainsi, Julien SAGE, adjoint au Maire de Nanterre, les Verts, a-t-il attiré l'attention de la secrétaire d'Etat sur les projets de fusion des deux établissements publics EPAD et EPASA. Ceci illustre la volonté du Gouvernement de reprendre la main sur les politiques d'aménagement en Ile-de-France et à Nanterre en particulier. Pour les Verts, cette fusion est inacceptable car elle est contraire aux principes évoqués dans le Grenelle de l'Environnement sur la concertation locale. Sur cette interpellation, Mme JOUANNO n'a eu pour seule réponse qu'un renvoi au rôle de l'Etat.

 

Catherine CANDELIER, conseillère municipale de Sèvres et vice-présidente du groupe Verts au Conseil Régional d'Ile-de-France, a souhaité demander à Chantal JOUANNO son avis sur le projet de doublement des voiries routières de la RD7 (Sèvres, Meudon, Issy les Moulineaux). Ce projet étant manifestement contraire aux objectifs du Grenelle de réduction de 20% des émissions de GES (gaz à effet de serre) d'ici 2020. Mme JOUANNO a botté en touche en affirmant "ne pas connaître le dossier", qui coûtera pourtant 200 millions d'euros aux contribuables alto-séquanais.

 

Pour les Verts des Hauts de Seine, il est grand temps que Mme JOUANNO prenne connaissance des dossiers du département qu'elle semble vouloir représenter pour l'UMP lors des élections régionales de mars prochain.

 

Il est aussi grand temps que les projets non compatibles avec le Grenelle soient stoppés dans les Hauts-de-Seine !

 

Nanterre, le 21 septembre 2009

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 21 Septembre 2009

Nous fumes donc quelques élu/es Verts ce midi à nous rendre à l’invitation du Préfet pour « débattre » avec Mme Jouanno.
Première surprise, il existait un déroulé minuté avec des thèmes choisis à l’avance. Seconde surprise, les plans de table…On nous a donné à chacun une place sur une table qui portait le nom d’une fleur (moi c’était « Sainfoin cultivé »), signe que l’on s’intéressait pour de bon à l’écologie.
Il y avait du beau monde : Fourcade, Badré, Santini, Karoutchi, nos bons maires…plein d’amis. Les interventions de Mme Fourcade et de Kosciusko Morizet sur le thème de la biodiversité ont laissé plus d’un convive rêveur. A ma table, le maire de St Cloud se moquait ouvertement de mon pauvre maire et de son île Monsieur.

Je me suis emparée du micro pour poser la première question, histoire de mettre un peu d’ambiance. Je les ai sentis un peu énervés lorsque j’ai abordé franchement le sujet de la RD7 en demandant à la secrétaire d’Etat ce qu’elle en pensait elle. La réponse fut intéressante, car Chantal Jouanno a carrément expliqué qu’elle ne connaissait pas le dossier et qu’elle laissait le soin à Patrick d’en causer. Devedjian a répondu que la RD7 c’est génial parce que pour la première fois on fait de l’insertion environnementale…

Sur la thématique de la ville durable, le maire de Boulogne qui lisait très bien les fiches préparées par son staff, nous a fait part d’un concept nouveau : le « corridor biologique » qu’il a expliqué en long large et travers à ses amis qui n’en revenaient pas. André Santini, en pleine forme, nous a fait le tableau de sa future ZAC. Le siège de la BNP à la place de l’ancienne usine TIRU. Et qu’il était très content d’avoir été cumulard vu que ça lui avait permis d’obtenir des sous de toutes parts….

Concernant le dernier sujet (gouvernance et participation citoyenne) que nous avions le droit d’aborder, Julien Sage, adjoint à Nanterre, a gentiment fait remarquer à la secrétaire d’Etat que le Grenelle c’était bien parce qu’on voyait que la concertation c’était important pour faire avancer les projets. Mais que la fusion de l’EPAD et de l’EPASA, ce n’était pas trop dans l’esprit grenelle…main basse de l’Etat sur les affaires des collectivités locales ! Chantal Jouanno n’a pas du tout apprécier cette intervention et on voyait bien qu’elle était fachée. Elle a répondu à Julien : « quand il n’y a pas assez d’Etat, vous râlez, et quand on vous en remet vous n’êtes pas content. » Elle a fini par nous dire que le Grand Paris c’était vraiment un truc génial.

 Bref, Mme Jouanno est sympa, mais elle ne connaît pas les dossiers des Hauts-de-Seine et c’est embêtant pour quelqu’un qui ambitionne d’être élue aux régionales.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 11 Septembre 2009


Monsieur le Commissaire,

 

            La parution dans la presse le 2 septembre dernier d’une note de service adressée au commissariat de Sèvres, invitant ses agents à intensifier les gardes à vue de sans-papiers, a révolté de très nombreux Sévriennes et Sévriens.

            Elle n’a pourtant rien d’étonnant, cette note, direz-vous. Elle découle de la politique mise en place par le Ministère de l'Immigration. Il s’agit sûrement pour vous d’une affaire de routine, d’ordres venus d’en haut qu’on est tenu d’appliquer sans se poser de questions. Mais pour nous autres citoyens responsables, épris de justice et de respect des droits de l'homme, cette note est un scandale.

            Nous tenons à vous dire notre opposition résolue à toute politique du chiffre brutale, malsaine, dangereuse, qui brise des vies, qui bafoue les droits fondamentaux et qui creuse davantage le fossé entre la population et sa police. Nous sommes déjà venus plusieurs fois devant votre commissariat soutenir des personnes victimes d’arbitraire, retenues pour défaut de titre de séjour. Ce commissariat est aussi le nôtre, car il a pour fonction de protéger les citoyens et non d’altérer le lien social et la dignité humaine. Nous continuerons à lutter inlassablement pour que soient abolies certaines dispositions injustifiables, d’ailleurs souvent inapplicables, pour que ces choix politiques soient abandonnés et que disparaissent enfin certains comportements indignes, c’est notre devoir de citoyens.

            Nous sommes bien sûr à votre disposition pour vous rencontrer afin d'évoquer ces questions.

            Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions, Monsieur le Commissaire, d’accepter nos salutations citoyennes.

 

 

Signataires :

Collectif « Refusons l’inacceptable » : Amnesty International (groupe local), Comité de soutien aux Sans-papiers 92, LDH Meudon-Sèvres, FNDIRP Sèvres, Mouvement de la Paix (comité local), Couleurs du monde, Collectif du 29 mai, Sèvres débats, Secours populaire (comité local), les sections locales de : Les Verts, Parti Socialiste (Sèvres-Ville-d’Avray), Parti Communiste, NPA.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 3 Septembre 2009

L'édition du mercredi 2 septembre du Canard Enchaîné nous révèle le contenu d'une note d'une capitaine de police du commissariat de Sèvres, donnant pour consigne d'augmenter le nombre de gardes à vue pour infraction à la législation sur les étrangers.
Voici le texte de l'article :
"Montée de Sèvres
En juin dernier, il y avait comme un coup de mou au commissariat de Sèvres, dans les Hauts-de-Seine. A l'approche des vacances, on notait un certain relâchement dans la chasse aux sans-papiers. Et des choses pareilles, ce n'est pas bon pour les statistiques. Heureusement, ainsi que le montre cette note signée du capitaine de police Estelle Tafanelli, les troupes ont été rappelées à l'ordre pour faire du chiffre et arriver à au moins 12 gardes à vue (GAV) :
(reproduction fac similé)
CONSIGNES

En raison du faible nombre d'interpellations pour infraction à la législation sur les étrangers à la date du 22/06 (3ILE), je vous remercie de bien vouloir accentuer les controles routiers en ce sens afin de parvenir à 12 GAV pour ce motif avant le 30/06/09. Signé le Capitaine de police Estelle Tafanelli.


Pour ne pas perdre la face, rien de tel que les contrôles au faciès !"


Affligeante note qui démontre qu'à Sèvres comme ailleurs la chasse aux sans-papiers se pratique pour faire du chiffre, afin de répondre aux objectifs du Ministère de l'Intérieur !
Nous avions déjà relevé il y a quelques mois l'intense activité du commissariat dans ce domaine et avions protesté contre les rafles effectuées notamment à la station de tram et au métro Pont de Sèvres.
S'ils me cherchent, je suis là, moi aussi, comme bon nombre d'habitants de Sèvres, j'avoue avoir enfreint la législation sur les étrangers.


Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 29 Août 2009

Ca y'est enfin ! Nous avons l'explication de la création surprise de stationnements en épi dans le centre de Sèvres. Notre maire se fend d'une lettre explicative de rentrée doublée d'un article dans le bulletin municipal.
La création d'une quarantaine de places supplémentaires est rendue nécessaire par les travaux de rénovation des parkings publics. Cela va durer presqu'un an !
On se réjouit que le Maire nous récapitule le coût des travaux : 5 millions d'euros pour la bagnole et rien que pour la bagnole.
Certes, les places de stationnement, à tout prendre, sont bien mieux situées en parking que sur la voirie, mais pourquoi donc offrir des stationnements supplémentaires en centre-ville ? On nous explique que Sèvres est au bord de "l'embolie", qu'il y a presque une révolte grondante par manque de places pour garer sa voiture. Qu'il y a de plus en plus de voitures à Sèvres...
La voiture, c'est comme le chiendent, c'est connu, ça pousse inexorablement !
Depuis des années, les Verts de Sèvres réclament la création de pistes cyclables en centre-ville, la création d'un couloir de bus sur l'avenue de l'Europe (que même le Maire n'appelle plus Voie Royale, tiens donc !). Rien n'y fait, pas même le dérèglement climatique, la preuve par 10 que la circulation automobile en est responsable en grande partie....et pourtant l'UMP se targue de faire du développement durable sa priorité.
Caramba, encore raté !
A Sèvres, la priorité n'est pas aux circulations douces, mais bien au développement de la circulation automobile.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 12 Août 2009

La création de places de stationnement en épi le long de l'avenue de l'Europe (ex-future voie Royale) en plein coeur de l'été est une surprise.


Nous avons dû rater un épisode (c'est possible), mais je n'ai pas souvenir que l'on nous en ait parlé au Conseil municipal ou dans le bulletin du même nom.
J'ai effectué quelques recherches sur internet, rien sur le site de la ville ni sur celui du Conseil général, gestionnaire de la voie.
Voilà, tout d'un coup, des places de parkings se multiplient en plein centre-ville sans qu'on ait informé personne et encore moins demandé son avis à quiconque.
Il faut se rendre devant le commissariat pour trouver de quoi il s'agit.

L'arrêté prefectoral qui autorise les travaux et restreint la circulation pendant leur déroulement.

La réalisation est digne de ce que peut nous produire de mieux la DDE ! C'est moche, c'est grand (5 m10 de long pour une place, c'est réglementaire !). On se demande pourquoi il y' a des lignes et des potelets jaunes, signe d'installation temporaire. Mais à lire l'arrêté, on comprend bien qu'on créé de façon définitive le stationnement en épi.


Voilà, on gagne des places de stationnement et le tour est joué. Sauf que nous (la ville) avons dépensé pas mal d'argent dernièrement pour acquérir des places dans le parking du Théâtre. Alors pourquoi créer des places supplémentaires ???

Tout simplement parce qu'à Sèvres, la bagnole est reine. Vive le développement durable !
Alors, on va nous rétorquer qu'on supprime une file de circulation sur l'avenue de l'Europe pour cette superbe réalisation...certes ! mais c'est encore pour y coller de la voiture.
La preuve est faite donc qu'on peut supprimer cette voie de circulation, puisque cela n'émeut personne côté préfecture, Conseil général ou ville. Mais pourquoi donc ne pas instaurer un vrai couloir de bus tout le long de l'avenue ? Accompagné d'une vraie piste cyclable ! Voilà qui serait salutaire. Mais non, à Sèvres, les circulations douces et les transports en commun ne sont toujours pas prioritaires !
Je sens que ça va râler à la rentrée !

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 19 Juillet 2009

Une belle fête en perspective le samedi 26 septembre de 16 à 23 heures à Brimborion, à l'initiative d'associations sévriennes (SUM, Enfants Animateurs, l'Asti, Couleurs de Monde, les Portugais de Sèvres).

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0