sevres

Publié le 1 Février 2013

Tribune libre de février 2013 dans le Sèvrien

« Poumon vert » de la petite couronne parisienne, notre communauté d’agglomération GPSO n’est pas à l’abri des coupes forestières décidées par l’Office National des Forêts (ONF), établissement public à caractère industriel et commercial. Nous sommes régulièrement interpellés par des habitants offusqués par des coupes à blanc.

Jusqu’au début des années 2000, l’exploitation de la forêt s’est faite de manière modérée. Aujourd’hui, soumise à une obligation de rendement économique, l’ONF multiplie les coupes à blanc qui défigurent nos massifs. La préservation de ces milieux naturels périurbains fragiles semble passer au second plan face aux objectifs de rentabilité immédiate. Une fois de plus, sans en référer à la population, sans concertation avec les associations, les espaces naturels sont pillés. C’est une mauvaise politique !

Nous demandons un moratoire immédiat sur le plan de gestion 2010 – 2024. Nous souhaitons qu’une stratégie de gestion durable de ces forêts soit mise en place afin notamment de ne pas diminuer leur potentiel de stockage de carbone. Les forêts périurbaines ont une fonction écologique, sociale et patrimoniale de premier plan qui doit primer sur leur rentabilité économique. Reconnaissons-le et agissons en conséquence.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 11 Juin 2012

Au lendemain du premier tour, je souhaitais remercier les 1770 électrices et électeurs de notre circonscription qui m’ont apporté leur confiance.

Je vous invite dimanche prochain à apporter vos suffrages à Catherine Lime-Biffe, candidate du PS, pour battre le candidat sortant au terme de son 4ème mandat !

 

Résultats :

Sèvres : 5,60%

Chaville : 4,56%

Ville d’Avray : 3,93%

Meudon : 3,87 %

Vaucresson : 3,09%

Marnes-la-Coquette : 2,66%

 

L'ensemble des résultats des bureaux de Sèvres est à consulter ici.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 13 Mai 2012

Communiqué de presse Europe Ecologie Les Verts de Sèvres

 

Sèvres, le 12 mai 2012

 

 

Europe-Ecologie Les Verts demande le retour au vote papier

 

A Sèvres, l’analyse des procès-verbaux des deux tours de scrutin de l’élection présidentielle fait apparaître plusieurs anomalies liées à l’utilisation des machines à voter.

 

En effet, on constate un écart dans plusieurs bureaux de vote entre le nombre d’émargements (signatures des électeurs attestant qu’ils ont voté) et le nombre de vote enregistrés dans la machine. Ainsi, lors du premier tour, cet écart est attesté dans 5 bureaux de vote et au second tour dans 8 bureaux sur les 16 que comptent la ville.

 

Dans certains bureaux, il apparaît plus de votes que d’électeurs, alors que dans d’autres certains votes ne semblent pas avoir été enregistrés dans la machine.

 

Depuis la mise en place du vote sur machine à Sèvres, Europe-Ecologie Les Verts demande le retour au vote papier. Nous ne faisons pas confiance à un système opaque qui prive nos électeurs d’un réel contrôle sur leur vote.

Dans le système classique de vote papier, il est possible de recompter les bulletins de vote, avec le vote machine, cela est totalement impossible.

EELV demande à nouveau que Sèvres abandonne les machines à voter afin que les Sévriens et Sévriennes soient assurés qu’on ne leur vole pas leur voix !

 

 

Contact presse :

Luc Blanchard, conseiller municipal

Catherine Candelier, conseillère municipale, candidate aux législatives 

Frédéric Puzin, secrétaire départemental EELV

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 7 Mai 2012

84,13% de participation en ce dimanche 6 mai à Sèvres, soit un peu plus de 4 points supplémentaires par rapport au premier tour.

 

Francois Hollande :  48,18% (5769 voix)
Nicolas Sarkozy : 51,82% (6206 voix)

 

Par rapport à 2007, Nicolas Sarkozy perd 455 voix tandis que le nouveau président en gagne 620.

 

Retrouvez les résultats bureau par bureau ici.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 23 Avril 2012

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 21 Avril 2012

Conseil municipal du 12 avril 2012

Nos autres interventions sont ici

 

 

Le budget primitif 2012 de la ville entraîne une hausse des impôts de 1,9% qui n’est justifiée que par le souci de la majorité municipale de se constituer une cagnotte.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je souhaitais attirer votre attention sur le fait que notre conseil municipal s’apprête à voter un budget primitif non sincère, puisque le document officiel que la majorité s’apprête à adopter indique que le budget municipal 2012 est en équilibre grâce à une hausse des taux de 1.9%. Cette hausse des taux n’a pas encore été adoptée par notre conseil municipal puisque la délibération est prévue en point numéro 3. Pour respecter l’orthodoxie budgétaire des finances publiques locales, vous auriez dû mettre au vote la hausse des taux puis le budget primitif.

Merci comme toujours aux services municipaux pour la clarté de la présentation des documents budgétaires. Je relève que l’une des questions que j’ai posée en commission finances n’a pas été résolue jusqu’à présent : il apparaît que si la subvention à l’agence de l’énergie existe, elle ne figure pas dans la liste des associations subventionnées et que notre conseil sera donc amené à individualiser cette subvention, ce qui n’est pas le cas pour le reste des associations. Je continue à trouver étrange la procédure qui nous fait verser une subvention à GPSO de 5.000 euros pour la prise en charge des bourses du conservatoire, alors que ce montant devrait à notre avis être intégré lors des débats de la CLECT et être diminué de nos attributions de compensation.

Après toutes les incertitudes que vous nous avez exposées lors du débat d’orientations budgétaires, nous voici devant une certitude : vous allez augmenter les impôts des ménages sévriens pour la troisième fois depuis le début de ce mandat. N’y voyez pas malice de ma part, je sais que cela va vous paraître désagréable, mais il nous faut quand même rappeler à nos concitoyens qu’ils ont déjà subi une hausse de 9% en 2009, de 2,4% en 2010 et cette année se sera 1,9%.

Leur rappeler aussi vos propos écrits en pleine campagne pour les municipales de 2008 : « Notre programme est fiable et cohérent car il est le résultat de choix raisonnés qui préservent la bonne santé financière de la ville. Les engagements pris pourront ainsi être tenus car ils résultent d’une vision claire des capacités de financement. »

3 augmentations des taux en 4 ans pour aboutir à un projet de budget 2012 qui nous paraît bien triste. Bien triste de constater que les dotations de l’état poursuivent d’année en année leur baisse, confirmant ainsi que le gouvernement que vous soutenez a choisi de transférer ses manques à gagner dus aux cadeaux fiscaux pour les plus riches vers les collectivités territoriales. Il nous est également bien triste de constater que ce que vous qualifiiez l’an passé de pause des investissements correspond aujourd’hui à un recul de ceux-ci. Après une baisse de 47% l’an passé, le budget investissement diminue encore de 27% Cette baisse comme l’année dernière nous interpelle, car elle ne nous paraît pas justifiée au regard des besoins d’amélioration de notre patrimoine municipal. Quant au budget de fonctionnement, son niveau ne nous rassure pas quant à la qualité de services apportée à nos concitoyens.

Nous n’interviendrons pas sur la délibération concernant la hausse des taux d’imposition, celle-ci nous semble injustifiée au regard des propositions budgétaires qui nous sont faites. Vous choisissez d’augmenter les capacités d’épargne de la commune au détriment du pouvoir d’achat des Sévriennes et des Sévriens, c’est un choix politique que nous ne partageons pas.

Nous voterons donc contre le budget et contre la hausse des impôts.

Réponse du maire : il balaie d’un revers de manche et d’une façon très cavalière ma remarque sur le fait que nous votions les dépenses avant les recettes. Pour le reste, il ne répond rien, ou à côté de la plaque (je n’ai jamais dit qu’il fallait supprimer les bourses pour le conservatoire, mais c’est ce qu’il a entendu). Bref, il fait très bien le sourd.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 10 Mars 2012

Je vous invite à signer la pétition du collectif des associations opposées à l'élargissement de la RD7 pour demander au Conseil Général de stopper ces dépenses inutlies et d'arrêter le massacre des berges de Seine !

 

RD7-Tract-travaux-STOP_WEB.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 12 Février 2012

 Au conseil municipal du 9 février dernier, je pose une question orale sur le projet de loi d'augmentation de 30% de la constructibilité. (nous sommes intervenus sur d'autres points, à consulter ici)

http://www.kocisko.ca/img/chantier.jpg

"Monsieur le maire,

Lors de sa récente intervention multitélévisée, le Président de la République a déclaré : « Nous avons décidé que pour les trois ans qui viennent, tout terrain, toute maison, tout immeuble, verra ses possibilités de construction augmenter de 30 %".

 

Cette mesure annoncée sans avoir consulté quiconque, a été précisée par la suite par le ministre du logement : « Nous allons augmenter de 30% les chiffres des règles d’urbanisme, fixée par le PLU », « Si sur une parcelle de 500 mètre carrés, on peut construire 100, ce chiffre passera à 130 ; si la hauteur est fixée par le code d’urbanisme à 15 mètres, elle passera à 20 mètres, si le coefficient d’occupation des sols est de 2, il passera à 2,6 ».

 

Toujours d’après le ministre, les communes ne pourront pas opposer les règles d’urbanisme aux demandeurs de permis de construire.

 

Monsieur le Maire, nous partageons le constat d’un déficit criant de logements en Ile-de-France, et notamment de logements sociaux, mais pensez-vous que cette mesure puisse s’appliquer à notre commune, sans aucun contrôle et surtout sans aucune conditionnalité sociale et environnementale ? Comptez-vous appliquer cette directive du Président de la République ?"

 

 

Réponse (longue) du maire :

Le maire nous rappelle divers éléments sur la crise du logement, tâcle et la région et le Préfet de région qui demandent au département des Hauts-de-Seine de produire deux fois plus de logements qu’à l’heure actuelle. Il n’a malheureusement pas pris connaissance du projet de loi adopté la veille en Conseil des Ministres, mais estime qu’il sera sans doute amendé par les parlementaires dont il se "méfie, car les parlementaires ne comprennent souvent rien aux règles d'urbanisme" (sic) .

De toute façon, la hausse de 30% des droits à construire ne sera pas applicable à Sèvres puisque presque toute la ville est protégée, et puis il faut se rappeler le principe constitutionnel de libre administration des collectivités territoriales.

 

Le maire conclue en disant qu’il n’a pas d’avis tranché sur la question, mais nous avons tous bien compris que malgré son soutien fervent au président sortant, la mesure qu’il propose ne l’enthousiasme pas vraiment. D'autant qu'à Sèvres, "nous avons fait mieux et moins boum boum que le Président de la République"

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 9 Décembre 2011

Le maire propose au vote du conseil du 8 décembre le nom de "Parvis Charles de Gaulle".
Le PS fait état de discussions dans la population au sujet de ce choix et propose en alternative "Jean Monnet" et "Marie Curie".
Voici mon intervention :

"Monsieur le maire, chers collègues,

Donner un nom à une rue, une place ou un parvis n’est pas un acte anodin dans la vie d’une commune. Il est rare que notre conseil ait à se prononcer sur la dénomination d’une nouvelle voie.
Vous nous proposez ce soir une seule et unique idée pour le parvis du collège : « Charles de Gaulle ». Et vous avez déjà compris que cette proposition ne fera pas l’unanimité ni au sein du conseil, ni au sein de la population.
Avant d’aller plus loin dans mon intervention, je souhaite vous poser une question : pourquoi ne pas retirer cette question de l’ordre du jour afin d’arriver à un consensus ? Cela donnerait l’occasion d’organiser une large consultation auprès des Sévriennes et des Sévriens et notamment des collégiens qui seront les principaux utilisateurs de ce parvis ?"

(Refus du maire de répondre à  ma question…refus donc de retirer la délibération…)

"Nous regrettons votre refus de nous répondre positivement, car nous pensons que cette dénomination aurait pu permettre un véritable travail pédagogique au sein du collège, sur l’histoire de notre ville, au travers par exemple d’un concours d’idées.

J’en reviens au fond. Donner un nom à un lieu public peut signifier deux choses : une reconnaissance de la ville à l’égard d’une personnalité locale, un bienfaiteur, ou l’hommage à une célébrité nationale ou internationale.

Monsieur le maire, personne dans ce conseil municipal ne conteste le rôle primordial du Général de Gaulle, combattant de la liberté, chef de la résistance durant la seconde guerre mondiale. Nul ne conteste ici sa place dans l’histoire de notre pays.
Il y a quelques années, vous avez déjà rendu hommage au Général de Gaulle en faisant installer une statue devant le square du CIEP.
Selon la très sérieuse fondation Charles de Gaulle, 3634 communes françaises disposent d’une voie de Gaulle, soit une commune sur dix. Sèvres rejoindrait donc ces communes, sans faire preuve d’une grande originalité. Sans parler même de l’aéroport ou du porte-avions, il nous semble que la mémoire du Général est suffisamment ancrée, suffisamment visible dans le quotidien de nos concitoyens. Et qu’il est donc superflu que notre conseil donne son nom au parvis du collège. Le Général restera dans l’histoire avec un grand H, que le parvis porte son nom ou pas.


Monsieur le maire, si votre intention est d’honorer la mémoire de la France résistante, d’autres noms sont possibles.


Sèvres compte 96 rues portant un nom patronyme. Sur ces 96 rues, 7 seulement portent le nom d’une femme.


Anne Amieux, Jeanne d’Arc, Mme Jules Favre, Marie-Jeanne Guillaume, Caroline Landon, Marguerite Payen, Pompadour.
2 rues honorent des couples : Joseph et Germaine Bouroche, Pierre et Marie Curie.
Nous sommes donc bien loin, très loin, de la parité.
Comme je l’exposais tout à l’heure, nous pourrions rendre hommage à une personnalité locale, et si possible une femme.
Yvonne Hagnauer, directrice de la maison des enfants de Sèvres de 1941 à 1970, décédée en 1998 à Meudon, a été désignée « Juste parmi les nations ». Mme Hagnauer, Goëland de son nom de résistante a sauvé ici, à Sèvres, des dizaines de vie : enfants juifs, étrangers, franc maçons, résistants, réfractaires au STO.
C’est pourquoi nous vous proposons ce soir d’inscrire de façon durable sa vie, son parcours exemplaire, sa mémoire à Sèvres en donnant son nom au parvis du collège.

Nous vous remercions de mettre aux voix notre proposition en alternative à la vôtre."

Réponse du gaullliste de service, Jean-Pierre Fortin nous accusant le PS et nous de vouloir détourner par des subterfuges (comprenez "consultation") le débat...Il se fâche, s'étrangle presque de rage en disant que la proposition du maire ne vise qu'à corriger une "forte anomalie" sur le fait que Sèvres ne dispose pas de sa rue de Gaulle....

Le maire intervient, se dit sensible à mes propos sur la parité, mais que bon, on ne va pas s'amuser à débaptiser des rues pour cela....

Bref, on vote avec l'accord du PS entre de Gaulle et Mme Hagnauer :
majorité et modem (est-ce la peine de repréciser que le modem fait partie de la majorité ?) pour le général, 6 pour Mme Hagnauer.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 25 Novembre 2011

Le groupe EELV Sèvres-Chaville-Ville d'Avray organise le mardi 6 décembre à 20 h 30 un débat avec Hélène Gassin, vice présidente de la Région Ile-de-France, un débat sur la sortie du nucléaire.

 

HeleneGassinChaville TRACT ReproA5 X1

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0