Publié le 24 Janvier 2007

Le Conseil régional a voté aujourd’hui en Commission Permanente le lancement d’une expertise de l’insertion environnementale de la liaison Massy-Valenton à Antony.
 
Les Verts, qui défendent ce dossier depuis près de 2 ans, se félicitent de l’adoption de ce rapport. Ils regrettent néanmoins d’en arriver à ce que la Région pallie les lacunes du Réseau Ferré de France (RFF) sur ce dossier.
 
Le groupe Verts rappelle que :
- c’est à la demande de la Région Ile-de-France qu’une concertation a été menée à la fin de l’année 2005 par RFF auprès des communes, des associations et des riverains ;
- RFF n’a pas tenu compte de cette concertation ;
- c’est l’une des raisons pour lesquelles le président du Conseil régional a décidé de suspendre la signature de la convention de financement tant qu’un accord n’aurait pas été trouvé avec les collectivités et les riverains sur les mesures de protection phonique ;
- c'est pour cette raison que plusieurs groupes de la majorité ont souhaité, par amendement budgétaire en janvier 2006, qu'une expertise des solutions alternatives soit financée par la région ;

- aujourd’hui c’est la région qui lance cette expertise, palliant les lacunes de RFF.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Région

Repost0

Publié le 22 Janvier 2007

Dans "Première Heure" du 23 janvier 2007 :

"...FKM a annoncé que la ville demandera à la Région de baptiser son lycée d'Etat du nom de Jean-Pierre Vernant, Sévrien de longue date, philosophe, helléniste reconnu à travers le monde disparu dernièrement. Il reprenait au vol une proposition de Catherine Candelier, élue Verte dans son conseil municipal et à la Région qui avait annoncé son intention de demander l'inscription à l'ordre du jour du prochain CA du lycée, où elle siège, d'un débat afin de donner le nom de Jean-Pierre Vernant à l'établissement. "Une telle dénomination représenterait un très bel hommage à la mémoire de Jean-Pierre Vernant, citoyen sévrien engagé dans de nombreux combats, notamment en faveur de la non-violence et de la paix", avait-elle expliqué avant les voeux de FKM."

APRÈS L'ANCIEN MAIRE de Sèvres, Roger Fajnzylberg, qui a écrit cette semaine à Jean-Paul Huchon, président du conseil régional d'Ile-de-France, c'est au tour de Catherine Candelier, conseillère municipale verts et conseillère régionale, de demander que le lycée de Sèvres porte le nom de Jean-Pierre Vernant - résistant, historien et anthropologue sévrien de renom, décédé le 9 janvier, « citoyen sévrien engagé ». Elle vient de demander l'inscription à l'ordre du jour du prochain conseil d'administration de l'établissement - où elle siège pour représenter la région - d'un débat portant sur cette dénomination. La dénomination d'un lycée dépend de la décision du conseil régional, après avis du conseil d'administration de l'établissement et de la commune. « La procédure est donc enclenchée, et j'espère qu'elle aboutira favorablement », conclut l'élue.

Le Parisien 92 - lundi 22 janvier 2007

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Presse

Repost0

Publié le 21 Janvier 2007

Communiqué à la presse

Paris, le 22 janvier 2007

Fâcheux oubli concernant la Région
 
 
 
 
La Communauté d’agglomération du Val-de-Seine inaugurera le 24 janvier l’extension de la ligne de bus 26 qui relie désormais la gare de la Celle-Saint-Cloud à la ligne 10 du métro (station Boulogne- Pont de St Cloud).
 
La Région Ile-de-France a participé à hauteur de 50% au financement de cette amélioration en permettant notamment l’acquisition de 2 autobus supplémentaires.
 
Catherine Candelier, Conseillère régionale (les Verts) et conseillère municipale de Sèvres, s’étonne que la Région ne soit pas associée formellement à l’inauguration. Elle souligne que sans l’action régionale les améliorations apportées n’auraient pu voir le jour et déplore l’aspect peu républicain de cette cérémonie présidée par les deux maires de la communauté d’agglomération.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 19 Janvier 2007

Au détour d'une petite dépêche AFP, on apprend que notre Président vient d'installer l'Autorité de sûreté nucléaire, chargée d'assurer au nom de l'Etat le contrôle et la sûreté des installations nucléaires civiles.

Instaurée par la loi relative à la transparence et à la sûreté en matière nucléaire adoptée en juin 2006, cette Autorité est qualifiée d'organisme indépendant....Indépendant de qui ? Sa composition nous éclaire (si j'ose) : trois membres nommés par notre Président, un par le Président du Sénat et un autre par celui de l'Assemblée Nationale.

Le président de l'Autorité est André-Claude Lacoste, ingénieur des mines qui a fait presque toute sa carrière dans le nucléaire, quant aux autres membres, impossible pour l'instant de découvrir leurs noms...ça commence bien la transparence.

Mais pour nous rassurer complétement, voici un extrait du communiqué de notre Président : "Il a engagé les membres de l'Autorité de sûreté nucléaire à aborder avec une très grande exigence de protection des personnes et de l'environnement les dossiers importants des mois et des années à venir, notamment : le contrôle approfondi des centrales à l'occasion de leur 30e anniversaire, la construction de l'EPR et d'ITER, la conception d'un stockage souterrain de déchets. "

Pour la petite histoire, lorsque Dominique Voynet était ministre, un projet de loi adopté par le Conseil des Ministres prévoyait la création d'un organisme indépendant...dans lequel on aurait trouvé des représentants des commissions locales d'information et d'associations. Ce projet a disparu corps et âme, sous la pression du lobby nucléaire - qu'il soit de droite ou de gauche.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #environnement

Repost0

Publié le 19 Janvier 2007

 Quelques vers, un peu de souvenirs et tout ce qui va avec...

Chanson des escargots qui vont à l'enterrement

A l'enterrement d'une feuille morte
Deux escargots s'en vont
Ils ont la coquille noire
Du crêpe autour des cornes
Ils s'en vont dans le soir
Un très beau soir d'automne
Hélas quand ils arrivent
C'est déjà le printemps
Les feuilles qui étaient mortes
Sont toutes ressuscitées
Et les deux escargots
Sont très désappointés
Mais voilà le soleil
Le soleil qui leur dit
Prenez prenez la peine
La peine de vous asseoir
Prenez un verre de bière
Si le cœur vous en dit
Prenez si ça vous plaît
L'autocar pour Paris
Il partira ce soir
Vous verrez du pays
Mais ne prenez pas le deuil
C'est moi qui vous le dis
Ca noircit le blanc de l'œil
Et puis ça enlaidit
Les histoires de cercueils
C'est triste et pas joli
Reprenez vos couleurs
Les couleurs de la vie
Alors toutes les bêtes
Les arbres et les plantes
Se mettent à chanter
A chanter à tue-tête
La vraie chanson vivante
La chanson de l'été
Et tout le monde de boire
Tout le monde de trinquer
C'est un très joli soir
Un joli soir d'été
Et les deux escargots
S'en retournent chez eux
Ils s'en vont très émus
Ils s'en vont très heureux
Comme ils ont beaucoup bu
Ils titubent un p'tit peu
Mais là-haut dans le ciel
La lune veille sur eux.

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #moi je...

Repost0

Publié le 17 Janvier 2007

Sèvres, le 18 janvier 2007
 
COMMUNIQUE
 
 
Dénomination du lycée de Sèvres : hommage à Jean-Pierre Vernant
 
 
Jean-Pierre Vernant, grand résistant, historien et anthropologue spécialiste de la Grèce antique, est décédé à Sèvres le 9 janvier dernier.
 
Catherine Candelier, Conseillère régionale (les Verts), Conseillère municipale de Sèvres, a demandé l’inscription à l’ordre du jour du prochain conseil d’administration du lycée, où elle siège pour représenter la Région, d’un débat afin de donner le nom de Jean-Pierre Vernant à l’établissement.
 
Une telle dénomination représenterait un très bel hommage à la mémoire de Jean-Pierre Vernant, citoyen sévrien engagé dans de nombreux combats, notamment en faveur de la non-violence et de la paix.
 
La dénomination d’un lycée dépend de la décision du Conseil Régional qui doit recueillir l’avis du conseil d’administration de l’établissement et de la commune. La procédure est donc enclenchée et Catherine Candelier espère qu’elle aboutira favorablement.
 

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0

Publié le 16 Janvier 2007

Bruitparif, organisme rattaché au Conseil Régional, a été créé fin 2004. Créée sur le modèle d'Airparif dans le domaine de la pollution de l'air, cette association est chargée d'observer le bruit dans notre région. Son conseil d'administration est composé de la Région, de l'Etat, des 8 départements, des professionnels de l'acoustique, de représentants du monde économique et des associations de consommateurs et de défense de l'environnement..

Après le recrutement de ses salariés et une année 2006 consacrée à la préparation d'un plan régional de mesures, 2007 constitue pour Bruitparif l'année du passage à l'action. Durant un peu plus d'un an, Bruitparif va en effet réaliser une vaste campagne couvrant l'ensemble de l'Ile-de-France. Le but est de dresser une carte du bruit en donnant à tous la possibilité d'obtenir des informations transparentes. De nouvelles dispositions européennes en matière de bruit ont été récemment transposées dans le droit français : elles obligent notamment les communes ou intercommunalités à dresser des cartes stratégiques du bruit et à mettre en oeuvre des plans de prévention. Bruitparif est un des outils dont peuvent se servir les collectivités.

Notre secteur géographique est concerné par plusieurs points de mesures. A Sèvres, il s'agit de la N118, à Meudon de l'aérodrome de Vélizy, à Boulogne de la N 10 et du périphérique, à Issy de l'héliport bien entendu ! Je relaierai sur ce site les résultats.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Région

Repost0

Publié le 14 Janvier 2007

Je vous avais dit que j'écrirais à Nicolas...voilà la lettre que je viens de lui adresser. Et bien entendu je vous ferai part de sa réponse.

Monsieur le Président,
 
Je vous prie de trouver ci-joint en retour l’enveloppe qui a servi à votre service du protocole à m’adresser votre invitation à la cérémonie de vœux du 9 janvier dernier.
 
Comme vous le constaterez, mes fonctions sont employées au masculin.
 
La lecture d’un excellent guide, intitulé « Guide d'aide à la féminisation des noms de métiers, titres, grades et fonctions », paru en 1999 à la Documentation française, me semblerait pouvoir être utilement recommandée à vos services.
 
Ne doutant pas un instant de votre souci de promouvoir la parité dans le monde politique, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de ma considération distinguée.
 
 
 
 
Catherine Candelier
Conseillère régionale
Conseillère municipale
 
 
Monsieur Nicolas Sarkozy
Président du Conseil général

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #moi je...

Repost0

Publié le 12 Janvier 2007

«TROP DE BRUIT ! » pour les Verts qui se prononcent défavorablement au nouveau plan d'exposition au bruit (PEB) de l'héliport d'Issy, dont l'enquête publique s'achève le 26 janvier, à Issy, Boulogne et le XV e à Paris. Par la voix de Catherine Candelier, conseillère régionale et conseillère municipale de Sèvres, les Verts dénoncent un plan « qui prévoit une hausse du trafic et donc une augmentation des nuisances sonores pour les populations survolées ». L'élue vient d'adresser ses remarques au commissaire-enquêteur et constate « que le trafic actuel de l'héliport est à 81 % généré par des activités commerciales » et déplore qu'« il ne soit pas uniquement destiné à des usages répondant à des missions de service public ». Selon elle, « en pleine zone dense de l'agglomération, il est inadmissible que l'Etat continue de faciliter un mode de transport hautement énergivore, générateur de nuisances pour des dizaines de milliers d'habitants ».

Le Parisien , samedi 13 janvier 200

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Presse

Repost0

Publié le 12 Janvier 2007

Traditionnelle cérémonie des voeux du maire au personnel municipal hier soir. Peu d'affluence, il manque des élus que je ne dénoncerai pas. A vrai dire, je ne suis même pas sure que nous ayons été conviés cette année, mais croulant sous mon lot de cartons d'invitations diverses, j'ai peut être égaré celui correspondant à cette cérémonie là.

Le décor cette année, c'est la mouette, la buvette du port et un peu de sable.

La cérémonie débute par le traditionnel discours du secrétaire général. D'habitude, il est enthousiaste, content de ses équipes, fier de contribuer à la politique municipale. Là, le discours est long et il répète à plusieurs reprises qu'il ne voudrait pas dresser un tableau trop sombre de l'activité du personnel, mais bon, il faut bien souligner les dysfonctionnements....enfin, quand même bonne année à tout le monde...

S'ensuit le discours du maire qui débute en disant que le secrétaire général a tout dit. On s'attend donc à ce que ce soit bref, mais non, c'est aussi très long. Les années précédentes, on avait droit à l'enthousiasmante intercommunalité, source de bienfaits et de joies. Ca relevait le niveau, on avait l'impression d'être dans la dynamique...Mais là, non. Tout va mal. Enfin, rien ne va très bien. On a du retard dans l'investissement et c'est la faute au personnel. On arrive pas à recruter, des postes sont vacants depuis des mois. Mais il ne faut pas baisser les bras et s'il le faut on externalisera, car n'est-ce pas, le fait d'augmenter les moyens ne constitue pas la réponse. La solution c'est surtout le décloisonnement. Les services ne se parlent pas entre eux et il va falloir réorganiser tout ça.

Pour faire rire tout le monde, et certainement parce qu'on avait anticipé que les discours ne seraient pas réjouissants, un robot dénommé Arthur était chargé de mettre l'ambiance. Le robot téléguidé sonnait façon alarme anti vol à la fin des discours. Certains ont trouvé que c'était génial, moi j'ai trouvé ça pitoyable....

Voir les commentaires

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0