Thermographie aérienne… et après ?

Publié le 28 Novembre 2010

 

Notre prochaine tribune dans le Sévrien  

La fin du pétrole bon marché et la lutte contre le réchauffement climatique nous obligent à changer notre mode de vie. Il nous faut réduire notre consommation d’énergie, afin d’être moins vulnérables lorsque le prix du pétrole s’envolera à nouveau, et limiter nos émissions de gaz à effet de serre pour ne pas accélérer le dérèglement climatique.

Les collectivités ont le devoir d’accompagner cette prise de conscience et nous nous réjouissons que GPSO ait fait réaliser une thermographie aérienne. Depuis le 26 novembre, chacun peut visualiser les déperditions énergétiques de son habitation (www.agglo-gpso.fr).

Ce diagnostic ne suffit pas. Chaque ville devrait se donner les moyens d’accompagner ses administrés, en aidant à déterminer les travaux à réaliser dans leurs logements et la manière de les financer.

 

Vos élu/es Europe Ecologie Les Verts regrettent que Sèvres ne montre pas l’exemple en isolant les bâtiments communaux. Certains d’entre eux, telle la mairie, sont extrêmement énergivores. La Semi, quant à elle, reconnaît que 74 % de son parc de logements sociaux consomment beaucoup trop.

 

De nombreux Sévriens sont touchés par la précarité énergétique, et rien n’est fait pour les aider. Plus nous tardons à agir et plus ce sera difficile. Nous formons des vœux pour que l’année 2011 soit celle de la transition vers un futur durable et vous souhaitons une fin d’année heureuse et solidaire !

 

Catherine Candelier; Luc Blanchard

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article