On ne nous fera pas taire

Publié le 18 Décembre 2009

Tribune à paraître dans le bulletin municipal, par Catherine Candelier, Luc Blanchard

Le 1er janvier 2010 naîtra la communauté d’agglomération Grand Paris Seine Ouest (GPSO). 7 communes, 300 000 habitants et une compétence sur tous les grands sujets qui structurent notre vie quotidienne. C’est là, désormais, que se jouera le devenir de notre territoire.

Nous avons déjà attiré l’attention des Sévrien/nes sur les risques pour la démocratie que constitue une trop faible représentation de l’opposition dans cette intercommunalité. Nos craintes étaient fondées, les Verts n’ont aucun représentant parmi les 84 conseillers communautaires. Seul une associative de Vanves, apparentée aux Verts, siègera à GPSO. Les Sévriennes et les Sévriens qui ont mandaté les Verts pour les représenter apprécieront, les écologistes des autres communes aussi !

Nous sommes écœurés par cette attitude antidémocratique de l’UMP, on ne nous fera pas taire pour autant. Nous continuerons à nous battre pour que nos projets aboutissent, pour rompre avec le modèle de développement destructeur que nous connaissons aujourd’hui, mais nous n’y arriverons pas sans vous. La seule réponse au déni de démocratie, c’est la mobilisation. Il faut prendre la parole partout où c’est possible, projet par projet.

Du 5 janvier au 5 février se déroule l’enquête publique sur l’élargissement à 4 voies de la RD7 et l’aménagement des berges de Seine, participons-y massivement. Allons écrire dans le registre d’enquête que nous avons un projet différent pour rendre vraiment la Seine aux habitants et diminuer la place de la voiture. Au conseil municipal, nous restons mobilisés, présents et actifs !

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article