1 février : on éteint tout !

Publié le 31 Janvier 2007

Le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) des Nations Unies se réunit à Paris en ce moment et doit rendre vendredi un rapport dans lequel il estime que la planète devrait connaître un réchauffement climatique compris entre 1,7 et 4°C d'ici 2100.

Le GIEC a par ailleurs indiqué que d'ici 2080, des centaines de millions d'êtres humains seront affectés de famine et de pénurie en eau.

Le réchauffement climatique est le produit de l'activité humaine : industrie, transports, énergie...(si vous souhaitez en savoir plus en mode débutant, voir l'article consacré à ce sujet sur ce blog).

Pour sensibiliser l'opinion publique, le regroupement d'associations "Alliance pour la planète" demande à chacun-e d'entre-nous de couper la lumière le 1er février entre 19 h 55 et 20 h.

Le groupe des élu-e-s Verts au Conseil Régional d'Ile-de-France a décidé de demander au président de l'assemblée régionale d'éteindre toutes les lampes du conseil pour participer à cette action. Ce devrait être chose faite alors que nous serons en séance plénière.

Au-delà du symbole, les Verts au Conseil Régional agissent tout au long de l'année pour encourager des politiques et des comportements plus responsables en matière énergétique : délibération sur les énergies renouvelables en juin 2006 permettant à la Région de subventionner les particuliers, embauche de thermiciens pour la gestion des lycées, recours à 100% d'électricité verte à partir de 2008, priorité aux transports en commun, encouragement à construire HQE...toutes ces initiatives sont vertes !

 

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #environnement

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

delfe 20/02/2007 01:45

j'étais même pas au courant....

Sandy 01/02/2007 11:55

Le 1er février 2007, dans toute la France, beaucoup de Mairies et de>citoyens participent à la plus grande mobilisation contre le changement>climatique. L’Alliance pour la Planète (groupement national d’associations>environnementales, dont Ecoforum) lance un simple appel à tous les citoyens>: 5 minutes de répit pour la planète : chacun éteint ses veilles et>lumières, le 1er février 2007 entre 19h55 et 20h. Il ne s’agit pas>d’économiser 5 minutes d’électricité uniquement ce jour-là, mais d’attirer>l’attention de tous, médias, décideurs sur le gaspillage d’énergie et,>l’urgence de passer à l’action !>>Cinq minutes de répit pour la planète : ça ne prend pas longtemps, ça ne>coûte rien, et ça montrera aux candidats à la Présidentielle que le>changement climatique est un sujet qui doit peser dans le débat politique.>Vendredi 2 février, sortira le nouveau rapport du groupe d’experts>climatiques des Nations Unies. Si nous y participons tous, cette action>aura>un réel poids médiatique et politique, moins de trois mois avant l’élection>présidentielle !>>Jeudi 1er février, la Mairie de Paris autorise l’extinction de La tour>Eiffel entre 19h55 et 20h. . La Mairie de Marseille participe à cette>action>en autorisant que Notre Dame de la Garde soit éteinte entre 19h55 et 20h !>>Cinq minutes pour sensibiliser les citoyens sur le fait que l'énergie est>une condition du développement. Actuellement sur notre planète, une>personne>sur trois est privée d’énergie et donc condamnée à rester prisonnière de la>misère. Nous émettons 25 milliards de tonnes de CO2 par an et tous les deux>ans 1 milliard de tonnes de CO2 se rajoutent. (AIE 2006). Un américain>consomme en moyenne (7,9 TEP/hab) 2 fois plus qu'un français (4,4) et 10>fois plus que les Africains (50 fois plus que les habitants du Bangladesh :>0,15)>>L'énergie est aujourd'hui au centre de toutes les préoccupations : son prix>augmente, les ressources se raréfient. Les inégalités d’accès à l’énergie,>déjà dramatiques, se creusent.  Le changement climatique, conséquence de>notre consommation d’énergie, menace la vie sur Terre.>>En tout évidence, il faut sortir du modèle énergétique actuel, basé sur une>croissance infinie. Il faut développer « la  sobriété », c’est à dire  la>chasse aux usages superflus et au gaspillage, « l’efficacité » permet de>réduire les pertes d’énergie, en favorisant certaines solutions techniques>et enfin, «  les énergies renouvelables ».>>Une lampe halogène consomme l'équivalent de 110 ampoules à filament.  Si>toutes les ampoules à filament étaient remplacées par des ampoules basse>consommation, 1 milliard de tonnes de CO2 serait économisées chaque année>(AIE, 2006).>>Les transports sont responsables de 30 % des émissions de gaz à effet de>serre.  Aux alentours de 2025 il y aura un milliard de véhicules sur les>routes, contre 68O millions en 1997. Pour réduire les GES et la pollution,>nous devons diminuer l'utilisation des énergies fossiles. La bataille de la>pollution ne pourra être gagnée qu'avec l'aide de l'opinion publique. Il>faudra affronter  les  constructeurs automobiles, les transporteurs>routiers, les industriels du pétrole et sans doute quelques syndicats. Du>côté des citoyens, nous constatons qu'en ville un trajet sur 2 fait moins>de>3 km et un trajet sur 4 fait moins d’un km. Un double langage, les citoyens>exigent de l’air pur mais ils ne sont pas prêts à abandonner leur voiture !>>Il est paradoxal, dans le Sud de la France, en bénéficiant  de 300 jours de>rayonnement solaire annuel d'être si en retard, en terme d’équipements>solaires. D’autres régions disposent d’un gisement solaire moindre, comme>l’Alsace et la Suisse, ont de systèmes efficaces de production solaire. Les>régions du nord de l'Allemagne couvrent aujourd'hui grâce à l'éolien 20 à>35% de leurs besoins en électricité.>>L’éolien a déjà largement fait ses preuves, c’est une énergie d’actualité>où>il faut investir. Les éoliennes modernes les plus utilisées sont d’une>puissance de 600kW à 1mW, elles sont rattachées directement au réseau>électrique proche de leur implantation.>>La pollution menace l’équilibre du climat planétaire et les besoins>énergétiques n’ont jamais été aussi importants. Si rien n’est fait, la fée>électricité pourrait vite devenir un cauchemar ! Pourtant, les solutions>existent. À commencer par faire la chasse au gaspillage et développer>massivement les énergies renouvelables.>>Chaque collectivité doit s’investir immédiatement …le tarif de l’énergie ne>pourront  indéfiniment augmenter.>>Mesdames et Messieurs les élus, vous ne pourrez pas dire : « si j’avais su…>»>>>>Victor Hugo Espinosa>>>>Quelques chiffres complémentaires !>>>>>>L'HABITAT :>>*         50 % des consommations d'énergie résultent de nos actes>quotidiens.>>*         Le chauffage : nous pourrions réduire de 7 % notre facture en>diminuant la température de 1°C chez nous. Ne pas surchauffer : dans une>chambre, la  température idéale pour la santé est de 15°C.>>*         Limiter les déperditions : mettre des boudins de tissu sous les>portes et des joints adhésifs autour des fenêtres ; fermer les volets la>nuit.>>>>L’ECLAIRAGE :>>*         Il représente en moyenne 15 % de notre facture d'électricité.>>*         Ne pas laisser les appareils en veille. Mettre des multiprises>avec interrupteurs.>>*         Un téléviseur peut coûter plus cher lorsqu’on ne le regarde pas!>>*         Les appareils en veille dans l'Union Européenne mobilisent la>production de huit réacteurs nucléaires.>>>>LE LAVAGE :>>*         80 % de l'énergie consommée par une machine à laver sert à>chauffer l'eau.>>*         Laver le linge à 40 °C maximum ;  les lessives sont étudiées pour>être efficaces dès 30°C.   Remplir le plus possible : un lavage à pleine>charge  est toujours préférable à un deux lavages à demi-charge.>>>>LE FROID :>>*         La production de froid représente en moyenne 32 % des>consommations d'électricité.>>*         Ne pas placer réfrigérateur et congélateur près d'une source de>chaleur (cuisinière, radiateur…)>>*         Ne pas mettre d'aliments chauds ou tièdes dans ces appareils.>>*         Les dégivrer au moins tous les 3 mois :  à partir de 3 mm de>givre, la surconsommation atteint 30% ; bien couvrir et emballer les>aliments.>>*         Préférer et promouvoir les appareils peu gourmands en énergie>(étiquette A, B…)>>>>CONCEPTION DE L’HABITAT :>>*         Orienter notre maison en fonction du climat local>>*         Une bonne orientation permet même de vendre de l’électricité à>EDF>; le compteur tourne alors à l’envers !>>*         Couvrir jusqu’à 70 % de nos besoins en nous équipant d’un>chauffe-eau solaire.>>*         Économiser jusqu’à 50 % d’énergie en  choisissant une bonne>isolation.>>>>>>>>Ecoforum>>Réseau associatif Environnement, Santé, Solidarité et Cadre de vie.>>Victor Hugo ESPINOSA>>24 Bd d'Athènes>>13001 Marseille>>  contact@ecoforum.fr>>www.ecoforum.fr>>06 73 03 98 84>>