Droit au logement opposable

Publié le 3 Janvier 2007

C'est bien de se réveiller à quelques mois d'élections importantes et de se mobiliser pour le droit au logement pour tous....

En gros, on est en train de promettre aux SDF, aux mal logés qu'ils pourront se retourner vers l'Etat s'ils n'ont pas accès à un logement....et lancer une procédure devant un tribunal administratif vers 2012...

Et en attendant, on fait quoi ? Quelques chiffres permettent d'illustrer le volontarisme de la droite en la matière : à Paris il existe une place d'hébergement pour 472 habitants, dans les Hauts-de-Seine c'est une place pour 2049...

Et puis, il y a aussi une loi qui existe et qui doit normalement pénaliser les communes qui n'atteignent pas 20% de logements sociaux, c'est la loi SRU. Neuilly = 2,6% de logements sociaux....paiera sans aucun problème les pénalités. Parce que tout simplement, il est beaucoup moins cher de payer la pénalité que de construire !

370.000 demandes de logements sociaux chaque année en Ile-de-France. 75% des Franciliens ont des revenus qui leur donnent droit à accéder à ces logements.

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #moi je...

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

julyets 04/01/2007 17:43

je me pose juste une question : où va l\\\\\\\\\\\\\\\'argent des pénalités pour non-construction de logement sociaux dans un arrondissement ? S\\\\\\\\\\\\\\\'il va à la construction de logements dans d\\\\\\\\\\\\\\\'autres arrondissements, pourquoi pas (en attendant de reconsidérer ce que sont les "logements sociaux", j\\\\\\\\\\\\\\\'y ai vécu toute mon enfance, et outre leur laideur et leur pseudo fonctionnalité, on ne leur trouve pas grand chose) ; je peux comprendre que vu le peu d\\\\\\\\\\\\\\\'intérêt des architectes et consors pour ce type de logements, "on" considère qu\\\\\\\\\\\\\\\'ils dénaturent un paysage ; alors, quand va-t-on construire de vrais logements sociaux et non des clapiers pour les populations défavorisées, ce qui encouragera nos élus fans les quartiers "chics" à les accepter ?