Chasse aux sans-papiers à Sèvres

Publié le 3 Septembre 2009

L'édition du mercredi 2 septembre du Canard Enchaîné nous révèle le contenu d'une note d'une capitaine de police du commissariat de Sèvres, donnant pour consigne d'augmenter le nombre de gardes à vue pour infraction à la législation sur les étrangers.
Voici le texte de l'article :
"Montée de Sèvres
En juin dernier, il y avait comme un coup de mou au commissariat de Sèvres, dans les Hauts-de-Seine. A l'approche des vacances, on notait un certain relâchement dans la chasse aux sans-papiers. Et des choses pareilles, ce n'est pas bon pour les statistiques. Heureusement, ainsi que le montre cette note signée du capitaine de police Estelle Tafanelli, les troupes ont été rappelées à l'ordre pour faire du chiffre et arriver à au moins 12 gardes à vue (GAV) :
(reproduction fac similé)
CONSIGNES

En raison du faible nombre d'interpellations pour infraction à la législation sur les étrangers à la date du 22/06 (3ILE), je vous remercie de bien vouloir accentuer les controles routiers en ce sens afin de parvenir à 12 GAV pour ce motif avant le 30/06/09. Signé le Capitaine de police Estelle Tafanelli.


Pour ne pas perdre la face, rien de tel que les contrôles au faciès !"


Affligeante note qui démontre qu'à Sèvres comme ailleurs la chasse aux sans-papiers se pratique pour faire du chiffre, afin de répondre aux objectifs du Ministère de l'Intérieur !
Nous avions déjà relevé il y a quelques mois l'intense activité du commissariat dans ce domaine et avions protesté contre les rafles effectuées notamment à la station de tram et au métro Pont de Sèvres.
S'ils me cherchent, je suis là, moi aussi, comme bon nombre d'habitants de Sèvres, j'avoue avoir enfreint la législation sur les étrangers.


Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article