Montréal !

Publié le 4 Août 2009

 

On quitte Ottawa à 8 heures du matin direction le parc animalier Omega. La visite du parc s’effectue en vieux bus scolaire. On nous donne quelques carottes à distribuer aux bêtes affamées. Le parc est pas mal fait, il me semble plus petit que Thoiry et fonctionne sur le même principe. Côté animaux, des oies bernaches, des daims, des biches, des cerfs, des sangliers, des bisons, des ours. Les castors sont en grève.

 

 

Nous arrivons à Montréal dans les embouteillages pour cause de retour de vacances en ce 1er août. Thérèse nous a prévu un dîner de smoked-meat, de la viande de bœuf reposée dans la saumure. Pas mauvais du tout.

On est ensuite pris en charge par un guide local, Martin qui nous fait le tour de la ville en bus. Nous avons beaucoup de chance, le soleil est au rendez-vous et le panorama depuis le Mont Royal est superbe.

 

L’hôtel est idéalement situé, juste à côté d’une station de métro, à deux pas des Francofolies.

Ma chambre est au premier étage, je redoute de me retrouver en sous-sol la prochaine fois…

Je me balade dans le quartier du plateau du Mont Royal, à la découverte des maisons typiques. Le changement linguistique est important. Le français domine, ça repose. Je soupe en terrasse fumeur, oui c’est autorisé ici !, sur la rue Saint-Denis, grosse artère commerçante. Je file ensuite voir la fin du concert des Fatals Picards aux Francofolies, ambiance sympathique et joyeuse. Puis je prends le métro avec plein de gens pour me rendre près du Pont Jacques Cartier afin d’assister au feu d’artifice. Tous les samedis soirs, les Montréalais ont droit à un feu d’artifice. On peut le voir en payant….mais la très grande majorité se retrouve aux alentours du pont. On peut entendre la musique d’accompagnement à la radio. Le spectacle est assez fabuleux, les tireurs du feu de ce soir sont étasuniens et ne mégotent pas sur le pétard. Retour à pied à l’hôtel en passant par la rue Ste Catherine et le Village. Quelques drag queen animent la rue bondée de monde.

 

Dimanche matin on a grasse matinée ! Je vais visiter le biodôme, situé dans l’ancien vélodrome olympique, qui reconstitue quatre biosphères différentes. Le ciel est gris, le biodôme est rempli de Japonais et de nains scotchés aux aquariums. Là encore le castor est en grève. Par contre, les manchots et les pingouins prennent la pose sans se plaindre.

 

Je rejoins le groupe pour visiter la basilique Notre-Dame. Mélange assez sympathique de néo gothique anglais et français.

 

A la sortie, une énorme averse m’oblige à retourner à l’hôtel pour me changer. Il pleut à boire debout’. Je remercie les chutes du Niagara de m’avoir fourni une très seyante cape de pluie qui va m’éviter d’être trempée le reste de l’après midi.

Je passe rapidement au siège de l’association québécoise du patrimoine industriel pour leur laisser de la doc sur le projet de La Fabrique. C’est à deux pas de chez Christian, mon ami de Facebook que j’ai. Je passe le reste de la journée avec lui, on se balade sur le plateau et vers Outremont. On compare le système Vélib à celui qui est en fonctionnement à Montréal depuis 2 mois (bande de copieurs !!!). On jase beaucoup, on mange des bagels super bons. Je mets mon appareil photo en off pour pouvoir profiter de ces instants avec Christian. Après souper, on se sépare en se disant qu’on va se revoir bientôt, à Paris, Montréal ou Bergerac ?

A quoi reconnaît-on un Français dans les rues de Montréal ? C’est toujours celui qui dit « Oh ! un écureuil ! ».  J’ai zappé le vieux Montréal, le vieux port, c’est clair je n’ai pas tout vu de Montréal. Charlebois a raison « je reviendrai à Montréal ».

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #moi je...

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article