Distribution de capotes à Notre-Dame, les fachos frappent

Publié le 22 Mars 2009

Communiqué des Jeunes Verts



Les Jeunes Verts organisaient ce matin, sur le parvis de Notre Dame de Paris, une distribution de préservatifs accompagnés de tracts expliquant la vérité sur les chiffres de la propagation du VIH en réaction aux propos récents du pape.

Bien qu'utilisant un mode d'action non-violent, ils ont eu la surprise de découvrir que leur venue avait été anticipée par un groupe de militants, visiblement affiliés à l'extrême droite, décidés à empêcher la diffusion d'information dans le cadre des journées Sidaction.

Suite aux heurts qui ont alors eu lieu, deux militants des Jeunes Verts ont dû être conduits aux urgences, pour ressortir dans l'après-midi. Deux plaintes ont donc été déposées suite à ces violences.

Les Jeunes Verts soulignent que l'agression collective qu'ils ont subi, de la part d'une bande organisée, visait à les intimider de manière à les dissuader de continuer à servir la cause, pourtant d'intérêt général, de la lutte contre le sida.

Si certains ne l'entendent pas de cette manière, Les Jeunes Verts continueront la lutte non violente, qui se prolonge désormais en justice pour Grégoire et Pierre, ainsi que pour la fédération des Jeunes Verts.


Cyrielle Chatelain et Rémi Guerber

Secrétaires fédéraux des Jeunes Verts

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #moi je...

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article