RD 7 : le Conseil Général s'apprête à lancer l'enquête publique pour une 2*2 voies

Publié le 15 Mars 2009

Lors de sa prochaine séance, le 27 mars, la majorité du Conseil Général décidera de lancer une enquête publique pour élargir la RD7 à deux fois deux voies sur l'ensemble de son parcours.
L'UMP a donc choisi de créer une véritable autoroute urbaine en bords de Seine.
Pourtant, lors de la concertation préalable, la majorité des avis ont été exprimés en faveur d'une solution deux fois une voie et demie avec giratoires.
Le collectif des 19 associations de protection de l'environnement et de riverains avait porté cette solution en prenant appui sur des aménagements réalisés dans d'autres communes (et qui fonctionnent !). L'expérimentation d'un giratoire " à la nantaise" au carrefour Vaugirard a été une totale réussite : aucun accident, fluidité et apaisement du trafic.
La majorité du Conseil Général passe outre les avis de la population et le bon sens. Comment croire aujourd'hui encore que l'avenir passe par le "tout automobile" ?
Comment être aussi sourd à la crise environnementale, à l'épuisement des réserves de pétrole, et au souhait des riverains d'avoir un accès facilité à la Seine ?
Grenelle, vous avez dit Grenelle ?

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Ce n'est pas voté, et c'est même lâché curieusement tôt avant le vote (comme un ballon ?) . En revanche, ce qui sera livré bien tard par le conseil général, voire jamais, c'est le résultat de la concerttaion préalable. Le pseudo bilan annexé au projet de décision traduit ainsi la répartition plébiscitaire 5/1/94 des avis sur les registres entre les variantes 1, 2, et 3 (pétitions incluses) : "l'expression du public  sur le net (dont on ne sait toujours rien) et dans les registres (qu'on a pu photographier) qui en résulte est majoritairement favorable à un aménagement de caractéristiques réduites (variante 2 et 3) et défavorable au parti à 2 files par sens".  Voilà la seule information quantitative délivrée par ceux qui nous gouvernent. Voilà pourquoi il est si important pour eux d'interdire d'autre démocratie que la représentative. Quand on tient le pouvoir on croit tenir la communication. Prouvons le contraire!
Répondre