SCOT : la fuite en avant !

Publié le 15 Janvier 2009

Communiqué à la presse - 15 janvier 2009

Le Syndicat Mixte des Coteaux et du Val de Seine se réunissait ce matin pour arrêter son projet de Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT). Le Syndicat Mixte regroupe les trois communautés d’agglomération Arc de Seine, Val de Seine et Cœur de Seine ainsi que la commune de Marnes-la-Coquette, dans les Hauts-de-Seine. 350.000 habitants sont donc concernés par ce document d’urbanisme.

 

Catherine Candelier, vice-présidente du groupe Verts au Conseil régional, conseillère municipale de Sèvres, s’est prononcé contre le SCOT proposé. Celui-ci en effet envisage un accroissement du déséquilibre existant entre emplois et habitants sur le territoire concerné. Le SCOT propose à l’horizon 2020 une progression de 30.000 emplois supplémentaires par la construction de plus de 500.000 m2 de bureaux et 300.000 m2 de locaux d’activité.

 

Pour Catherine Candelier, cette hyperspécialisation économique dans le domaine tertiaire est une réelle prise de risque en termes de durabilité pour le territoire et ses habitants.

 

Par ailleurs, le SCOT ne donne aucune réponse satisfaisante à la crise du logement puisqu’il ne prévoit qu’une production de 1.500 logements en moyenne par an. Dans un secteur déjà déficitaire en logements sociaux (17 % du parc actuel), le SCOT vise le respect de la loi SRU (20% de logements sociaux) uniquement en 2020.

 

Enfin, dans le domaine des transports, le document ne présente aucune mesure locale visant à réduire le trafic automobile déjà très prégnant sur le territoire.

 

Le projet de SCOT sera soumis à enquête publique dans les prochains mois.

 

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article