La crise…

Publié le 13 Octobre 2008


 











Sans être spécialiste des finances internationales, on peut quand même se permettre quelques commentaires sur l’actualité de la crise financière et bancaire.

Cette actualité qui bouge d’un jour à l’autre, à une vitesse infernale. Difficile de tout comprendre, de mesurer les impacts des plans de sauvetage annoncés…

Ce qui me semble totalement limpide par contre, c’est que la crise qui se déroule dans les sphères bancaires va bientôt nous tomber dessus. Le « nous » c’est certainement d’abord les plus démunis, les moins protégés, les plus précaires.

Le second élément qui va nous tomber dessus, c’est ensuite un discours pour expliquer « on peut rien, c’est pas de notre niveau». Chacun va vouloir se renvoyer la balle. Et pourtant c’est maintenant qu’il faut agir, maintenant qu’il faut soutenir l’activité par des investissements publics.

Mais pas n’importe quelle activité ! J’entends déjà des collègues élus nous expliquer qu’il va falloir « faire de la route » pour relancer le BTP…Parlons transports en commun, logements, investissements dans la maîtrise des dépenses énergétiques, énergies renouvelables, emplois socialement utiles.

A mon petit niveau à moi, je n’ai pas envie de faire de choix entre le soutien à des investissements lourds, indispensables pour préparer l’avenir, et le soutien à des projets locaux porteurs d’emplois, de lien social.

Dans ce chaos ambiant, on oublie de se demander comment en trois jours on peut trouver des sommes faramineuses pour sauver un système financier qui ne marche pas (et qui ne marchera pas plus après), ces sommes qu’il faudrait mobiliser ailleurs…

On oublie aussi, parce que la crise financière écrase le reste, les autres crises qui perdurent : climat, énergie, crise alimentaire, crise sociale…

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #moi je...

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article