Baupin (Verts) dénonce l'interdiction de manifester devant l'ambassade de Chine

Publié le 7 Août 2008

PARIS, 7 août 2008 (AFP) –Denis Baupin, adjoint Verts à la mairie de Paris, a dénoncé jeudi l'interdiction faite par la préfecture de police à Reporters sans Frontières de manifester vendredi devant l'ambassade de Chine à Paris, estimant qu'il s'agit d'un "recul inacceptable du droit de manifester en France".

   Denis Baupin affirme, dans un communiqué, que "non seulement cette décision constitue un recul inacceptable du droit de manifester en France", mais que "les raisons invoquées pour justifier ce refus sont plus inacceptables encore". La cérémonie d'ouverture des JO aura lieu vendredi à Pékin.

   Selon M. Baupin, "la préfecture de police aurait justifié l'interdiction par le fait que +des rassemblements organisés lors du passage de la flamme olympique à Paris le 7 avril dernier ont donné lieu à des débordements violents+".

   "Elle oublie juste de préciser que ces débordements violents ont été le fait des forces de police françaises et des services de sécurité chinois!", souligne-t-il.

   Le responsable Verts estime encore que, "plutôt que de prendre prétexte de ces incidents pour rogner le droit à manifester, la préfecture de police devrait nous rendre compte des résultats de son enquête" interne aux services promise suite à ces brutalités.

   Denis Baupin devait participer jeudi soir sur le parvis de Beaubourg et vendredi midi au Trocadéro aux rassemblements de solidarité pour les victimes tibétaines de la répression chinoise

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Presse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article