Voguéo inaugurée

Publié le 29 Juin 2008

Je n'étais malheureusement pas au lancement de Voguéo, la navette fluviale qui relie désormais Paris à Maisons-Alfort, pour cause de dernière kermesse de l'école Croix-Bosset.
Voilà ! c'est parti, ce projet que je défends depuis des années à la Région et au Port Autonome...


photo AFP

PARIS (AFP) — La navette Voguéo, nouveau transport en commun fluvial reliant Maisons-Alfort (Val-de-Marne) à la gare d'Austerlitz à Paris, a été inaugurée samedi par le maire PS de Paris Bertrand Delanoë et le président PS du conseil régional d'Ile-de France, Jean-Paul Huchon.

La comédienne Julie Depardieu, marraine de Voguéo, a coupé le ruban inaugural à l'escale Bibliothèque François Mitterrand (XIIIème) en compagnie de MM. Huchon, également président du syndicat des transports d'Ile de France (STIF), et Delanoë et des élus du Val-de-Marne, avant un petit tour jusqu'au port d'Ivry sur ces catamarans bleu et vert pouvant transporter 70 personnes, a constaté une journaliste de l'AFP.

Entré en service effectif samedi après-midi, Voguéo est accessible avec les forfaits hebdomadaires ou mensuels de Navigo (zones 1 à 3), les cartes intégrales et Imagin'R ou des tickets vendus 3 euros à l'unité.

L'itinéraire mi-Paris mi-banlieue comprend cinq escales sur la Seine et la Marne: Gare d'Austerlitz, Bibliothèque François Mitterrand, Bercy, Ivry-Port, Maisons-Alfort-école vétérinaire pour un temps total de trajet de 40 minutes.

"Je souhaite que Voguéo ne soit qu'un premier pas et que "nous nous donnions un an et demi, deux ans maximum pour qu'il y ait vraiment un métro fluvial du Val-de-Marne à l'autre côté de la Seine", a déclaré le maire de Paris.

Après cette "première ligne" test desservie par quatre bateaux, il faudra, selon lui, "à courte échéance, mettre les moyens, et Paris mettra les moyens financiers qu'il faut, pour que ce soit quelque chose de beaucoup plus ample et de beaucoup plus performant".

"Comme pour le tramway et Vélib' et demain les voitures électriques, nous voulons accroître l'offre de déplacement à Paris et continuer à faire baisser la pollution, formidable enjeu de santé publique", a-t-il poursuivi.

M. Huchon a fait valoir que "plus de 50% des déplacements en Ile-de-France se font pour des raisons non professionnelles", jugeant ce mode de transport particulièrement adapté pour les familles, les enfants, les retraités et les étudiants.

"Les stations Voguéo correspondent à des stations de bus ou de métro", pour permettre les interconnections, a souligné Annick Lepetit, adjointe PS aux Transports à la mairie de Paris.

Denis Baupin, adjoint Verts à l'Environnement, a rappelé qu'il s'était "battu pendant des années pour ce mode de transport privilégiant la qualité plutôt que la rapidité".

La fréquence prévue est de 20 minutes en heure de pointe, 30 minutes aux heures creuses et le week-end avec un service tous les jours de 07H00 à 20H30 en semaine et de 10H00 à 20H00 le week-end et les jours fériés. L'exploitation a été confiée à la compagnie des Batobus, pour un coût annuel hors-taxes de 4,6 millions d'euros.


Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Région

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article