Les Verts des Hauts-de-Seine soutiennent le T8

Publié le 14 Mai 2008

communiqué du 13 mai 2008

Les Verts des Hauts-de-Seine démentent être hostiles ou opposés au tramway, comme l'article du Parisien du 3 mai le résume un peu trop rapidement ("À clamart, les tronçonneuses ouvrent la voie au T8").
 
Les Verts des Hauts-de-Seine rappellent sans ambiguïté que le développement des transports en commun fait partie de leurs objectifs fondamentaux, et que le tramway T8 est une solution ardemment attendue depuis la fin des années 60 par les habitants de Malakoff, Montrouge, Châtillon, Fontenay-aux-Roses, Clamart, Meudon et le Plessis Robinson (dans le département des Hauts-de-Seine), Vélizy-Villacoublay et Viroflay (dans le département des Yvelines). La ligne de tramway T8 améliorera considérablement les déplacements dans cette zone et permettra de maîtriser l'utilisation automobile.
 
Les Verts de la région Île-de-France et du conseil général des Hauts-de-Seine assument le projet tramway sans état d'âme. Ils l'ont voté et ont contribué à son élaboration et à son amélioration.
 
Tout projet est perfectible et celui du T8 n'échappe pas à la règle. Les Verts du 92 sont parfaitement conscients de certains défauts ou interrogations concernant ce projet et des inconvénients tels la coupe de beaux arbres sur le tracé du T8. Des demandes ont été déposées auprès des instances compétentes (afin d'assurer la fiabilité du rail central notamment). Compte tenu du coût élevé du T8, les Verts plaident aussi pour la diversification des solutions de transports en commun à l'avenir (bus en site propre).

Néanmoins, ces défauts ne motivent pas une remise à zéro du dossier, qui doit avancer au plus vite maintenant pour faire le plein des avantages attendus.


Frédéric Puzin 
Secrétaire départemental des Verts des Hauts-de-Seine

Catherine Candelier
Conseillère régionale IdF, commission transports

Vincent Gazeilles
Conseiller général 92

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Région

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article