Courrier présidentiel : Nicolas m'a écrit

Publié le 3 Novembre 2007

Emoi hier lorsque je découvre dans mon courrier une enveloppe "Le Président de la République".  Que me veut donc Nicolas ? Aurait-il enfin répondu au courrier que je lui avais envoyé en début d'année ?
S'excuserait-il de m'avoir titrée "conseiller régional" alors que je suis "conseillère régionale" ?

Première déception, à nouveau sur l'enveloppe il me titre "conseiller régional".
Seconde déception, son courrier est un envoi en nombre.
Troisième déception, le courrier consiste en l'envoi de sa "Lettre aux éducateurs".
Quatrième déception, un courrier accompagne l'envoi, il commence et termine mal : "Monsieur le Conseiller régional".
Nicolas m'explique qu'il a trouvé utile de m'envoyer son spam puisque "l'engagement des Régions aux côtés de l'Etat est essentiel à la réussite scolaire des jeunes et à leur préparation à des métiers".
J'imagine qu'il a dû envoyer sa lettre à tous les élus de France : les conseillers généraux qui gèrent les collèges et les conseillers municipaux qui gèrent les écoles primaires et maternelles.
Et évidemment, toutes ses lettres doivent commencer par "Monsieur le..." et pas par "Madame la...".

Et là, je me suis dit que le stock des Lettres aux éducateurs devait être immense ou que beaucoup de ces éducateurs lui avaient renvoyé et qu'il ne savait pas bien quoi en faire.

martine--crit.jpg

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #moi je...

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article