Comment Sarko impose la lecture de Guy Môquet

Publié le 15 Octobre 2007

On avait tous compris que Nicolas tenait à ce que la lettre de Guy Môquet soit lue aux lycéens. On avait tous compris aussi que ça allait être un moment fort de la politique sarkozienne. Un genre de "moi aussi je sais rendre hommage à la Résistance".

Ce que l'on ne savait pas, c'est que cette lecture serait faite par un parlementaire et obligatoirement le 22 octobre.
En effet, les députés et sénateurs ont reçu un courrier du ministre Darcos les invitant à prendre contact avec le Recteur d'Académie et de dire dans quel établissement ils souhaitaient sévir le 22 octobre.

Lire la lettre de Guy Môquet, pourquoi pas ? Mais pourquoi ne pas laisser le choix aux profs du moment de cette lecture ? Et pourquoi faire intervenir un parlementaire en l'imposant aux chefs d'établissements ?

C'est cela qui a fortement choqué la communauté scolaire d'un lycée de l'Essonne qui a émis une motion de protestation lors d'un conseil d'administration. Les profs ont refusé d'interrompre leurs cours le 22 octobre.

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #moi je...

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Julie 05/11/2007 00:30

Mon prof ne l'a pas lu...C'est moi qui l'ai lu ^^Je ne sais si cela est bien ou pas mais au moins je l'aurai fait une fois dans ma vie ^^

Ragondin fait du freesbee 16/10/2007 12:03

Je serais encore plus radicale en disant: "c'est quoi cette histoire de lettre?".Depuis quand dans une démocratie, un seul homme, fusse-t-il Président de la République, peut décider qu'un auteur et un texte soient l'exemple de....?Pourquoi ne pas lire un texte de Primo Lévi? Qu'est ce qui fait de Guy Moquet "La" référence de la Resistance et le symbole de la Liberté? PArce que Sarkozy l'a choisit? Depuis quand les gouts de Sarkozy en matière de littérature sont une norme? Demain on fera le salut au drapeau dans les cours de récré? Je savais pas que les gamins avaient option "scout" en cours.Accepter que cette lettre soit lue c'est laisser l'école à des pourris menés par Sarko et sa bande.Au nom de cette liberté, je refuse que cette lettre soit lue aux gamins de mon entourage et je souhaite que l'on se dresse contre une manipulation de plus. A quand le réveil des mentalités?Vive le Québec Libre...