Les centrales nucléaires françaises pas adaptées au risque sismique

Publié le 19 Juillet 2007

AFP - 19 juillet 2007 - Le réseau "Sortir du Nucléaire" réaffirme que les centrales nucléaires d'EDF ne sont pas adaptées au risque sismique et a décidé de publier sur son site web des données confidentielles de l'électricien sur le sujet.
 
Ces données "datent de 2003 mais elles restent d'une brûlante actualité puisque la remise à niveau des réacteurs n'a pas eu lieu", a estimé le réseau écologiste dans un communiqué publié jeudi.
 
Il s'agit de données sismiques, dont certaines portent la mention "Figure confidentielle, à ne transmettre à l'extérieur d'EDF sous aucun prétexte", concernant l'ensemble des centrales nuclaires françaises, et diffusées sur le site http://www.sortirdunucleaire.org
 
Elles montrent, selon Sortir du nucléaire, qu'EDF a minimisé les risques sismiques pour ses centrales nucléaires afin d'éviter d'avoir à entreprendre des travaux de mise en conformité évalués à 1,9 milliard d'euros.
 
En mai 2003, le réseau écologiste avait accusé EDF d'avoir abaissé les valeurs de l'intensité des séismes de référence en France, et exigé la fermeture des centrales du Bugey et de Fessenheim dans l'est du pays.
"Aujourd'hui, l'affaire rebondit parce qu'une centrale nucléaire a été mise en difficulté par un séisme au Japon", indique Sortir du nucléaire.
 
EDF réaffirme pour sa part que ses centrales nucléaires "sont conçues pour résister à un séisme deux fois plus important que le séisme le plus grave relevé en 1.000 ans dans les régions où elles sont implantées".
 
"EDF mène régulièrement de vastes programmes pour vérifier que ses installations répondent aux normes sismiques en vigueur", a indiqué un porte-parole, précisant que ces programmes "sont effectués sous le contrôle permanent et rigoureux de l'Autorité de sûreté nucléaire."
 

à part ça, tout va bien, ne tremblez pas trop fort braves gens !

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #environnement

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article