Avis des Verts régionaux sur le plan de déplacement de Paris

Publié le 28 Juin 2007

Communiqué de presse 28 juin 2007
Les Verts à la Région saluent une stratégie convaincante et des objectifs ambitieux. 
 
Le Conseil régional d’Ile-de-France a émis un avis favorable sur le Plan de Déplacement de Paris (PDP). Les Verts du Conseil régional d’Ile-de-France saluent le travail de Denis Baupin, adjoint au maire de Paris chargé des transports, qui a su élaborer une stratégie convaincante au service d’objectifs ambitieux, compatible avec le SDRIF.
 
Les Verts ont applaudi une concertation exemplaire : tant les institutionnels, les Conseils de quartiers, les collectivités concernées, que les Parisien/nes ont pu y participer.
 
La nouvelle organisation des déplacements parisiens répondra aux trois défis qui lui étaient posés : l’enjeu social (le droit à la mobilité pour tous), économique (l’accessibilité étant un facteur de réussite pour les entreprises et leurs salariés) et écologique (pour lutter contre la pollution et les gaz à effet de serre).
 
Jean-Pierre Girault, président de la commission transports, qui présentait la position des Verts, a fait savoir qu’il était nécessaire de voir une stratégie similaire élaborée à l’échelon régional. « Il faut cesser d’opposer Paris au reste de l’Ile-de-France, a-t-il indiqué. Nous devons jouer la complémentarité des territoires. »
 
Catherine Candelier, Vice-Présidente du Port Autonome de Paris, se félicite de voir des objectifs chiffrés clairs et précis pour 2020 : réduction de 40 % du trafic motorisé, baisse de 60 % des émissions de CO2 dues à la circulation, baisse du nombre de victimes des accidents de circulation (moins 70%), ou encore augmentation des livraisons de marchandises par fer et voie d’eau (+ 110 % et + 75 %).
 
Pour Alain Amédro, Président de la commission Investissements et suivi du Contrat de Plan au STIF, Paris réaffirme sa priorité pour le développement des transports de banlieue à banlieue, notamment en zone dense : prolongement de lignes de métro, infrastructures de transports en rocade, développement des liaisons bus en banlieue, ticket H, schémas directeurs des RER B, C, D, ou encore prolongements des tramways T1, T2 et T3.
 
Ce PDP est ambitieux. Ambition qui devra être accompagnée de financements nouveaux. Le groupe Verts a, à plusieurs reprises (amendement au SDRIF, au budget, vœu), plaidé pour que le Versement Transport soit déplafonné, que le FARIF soit réintégré au budget régional, qu’une taxe sur les poids-lourds soit instaurée… propositions que l’on retrouve dans le PDP.

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Région

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article