Machines à voter : le maire de Sèvres refuse le moratoire

Publié le 30 Mars 2007

Pour commencer voir ça : http://www.dailymotion.com/video/x1g877_machines-a-voter-machines-a-frauder

Lors du Conseil Municipal d'hier soir, nous avons demandé au Maire de Sèvres de suspendre l'utilisation des machines à voter.

Son refus est motivé par trois choses :

-"je respecte la loi" (sic)

- le procédé est fiable et tout un tas de communes l'ont adopté

- s'y opposer c'est aller à l'encontre du développement durable.

Nous apprenons également que de toute façon il serait impossible de revenir en arrière puisque l'Etat a commencé à imprimer les bulletins de vote et les enveloppes pour les présidentielles et n'en a pas prévu pour notre commune. Enfin, si quelques uns...au cas où il y aurait une panne de machine...Tiens, justement, et si les machines tombent en panne, on fait comment ?? Pas de réponse à cette question évidemment...Faisons simplement confiance à la sacro sainte technologie. Comme en Floride par exemple.

Côté développement durable, c'est à pleurer. On sauverait des arbres en utilisant les machines à voter. Oui, sauf que les bulletins et les enveloppes sont désormais en papier recyclé.

Côté économie, les machines doivent nous avoir coûté environ 60.000 euros. Le dépouillement instantané nous permettra d'éviter de payer des heures supp aux employés municipaux. Ils sont déjà assez riches comme ça.

 

 

 

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #Sèvres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article