L'algue a de l'avenir en Bretagne

Publié le 21 Mars 2007

Le 22 mars, c'est la journée mondiale de l'eau.

Et c'est aujourd'hui que la France vient une nouvelle fois d'échapper à une condamnation de l'Europe pour dépassement des taux de nitrate dans neuf captages bretons. Depuis 20 ans, nous ne respectons pas le droit européen qui limite la présence de nitrates à 50 mg/l. 

Bah...pas grave me direz-vous, les nitrates faudrait en ingurgiter une sacrée dose avant d'en être malade...Certes, mais les nitrates, les algues vertes sur le littoral et dans les rivières de Bretagne, elles adorent ! Et plus il y a d'algues vertes, plus le milieu s'eutrophise, se meurt en fait de tant de "richesse".

Un jour, la Cour Européenne de Justice pourrait bien se fâcher et demander à la France un peu plus de 28 millions d'euros d'amende.

Réponse de notre gouvernement : on va fermer les captages qui ne sont pas aux normes ! Ben oui quoi...l'eau est dégueulasse, fermons le robinet ! Et hop, nous voilà sauvés. Mais, là, l'Europe n'a pas trop aimé et a demandé à la France de revoir sa copie un peu plus sérieusement.

Les nitrates sont issus des rejets d'élevage et des engrais. En poursuivant une politique agricole qui n'épargne pas l'environnement, qui pousse à un mode de production intensif, on ne résoudra pas le problème de l'eau.

Le 22 mars, c'est la journée mondiale de l'eau.

Et dans une dizaine de pays d'Afrique, 50% de la population n'a pas accès à l'eau potable.

Pour plus d'infos sur l'eau en Bretagne : http://www.eau-et-rivieres.asso.fr/

Rédigé par Catherine Candelier

Publié dans #environnement

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

politic-tac 23/03/2007 14:30

Une petite compilation des affiches électorales de ces 30 dernières années, ça vous dis?
Alors venez faire un tour par ici.